Le prophète de la promesse : Mohamed dans la Bible

Description résumée

Nul doute que les Ecritures ont annoncé l’avènement de ce prophète qui a changé le cours de l’Histoire, soit pour mettre en garde les hommes contre lui, s’il fut un faux prophète, soit pour le célébrer et leur ordonner de le suivre, s’il fut véritablement envoyé par le Seigneur. Or, si les prophètes bibliques avaient mis en garde les hommes contre sa venue, ces textes auraient été utilisés par ses nombreux détracteurs parmi les juifs et surtout les chrétiens. Puisque ce ne fut pas le cas, alors il existe nécessairement des textes bibliques qui célèbrent le prophète Mouhammad et ordonnent aux croyants de le suivre. Selon certains musulmans ayant étudié les Ecritures dans leur langue originale, l’hébreu, le prophète Mouhammad y est annoncé nommément, mais ses noms Mouhammad ou Ahmad, qui signifient « immensément loué » et « le plus digne d’être loué » ont été, volontairement ou non, traduits. Il est également annoncé à travers sa nation, les Arabes, descendants d’Ismaël, premier-né d’Abraham à travers lequel l’ange a promis au patriarche une immense postérité, et son pays, l’Arabie, comme nous le montrerons dans cette étude. Et il est, selon nombre de musulmans, « le Prophète » annoncé par Moïse, « celui auquel tout doit revenir » (Chiloh) prédit par Jacob, le « serviteur de Dieu » prophétisé par Esaïe, le « fils de l’homme » de la vision de Daniel, et « l’intercesseur » (le Paraclet) annoncé par Jésus à ses disciples. Car si Jésus fut envoyé aux juifs pour les remettre sur le droit chemin, il fut également et surtout suscité afin de les préparer à l’avènement prochain du royaume de Dieu que devait établir le dernier des prophètes.

Votre avis nous intéresse