l’utilisation dans la prière d’une langue autre que l’arabe

Description résumée

Je ne parle pas l’arabe et je veux faire des invocations pendant la prière, par exemple, pendant la prière dite de tahadjdjud quand la prosternation est prolongée. M’est-il permis de formuler des prières dans ma langue en attendant d’apprendre l’arabe ?

Thèmes:

Votre avis nous intéresse