Description résumée

Abû Houreyra disait : « Un savoir qui n’est pas mis en pratique est comme un trésor dont on ne dépense pas une partie dans le sentier d’Allah. » Al-Foudhayl (qu’Allah lui fasse miséricorde) disait aussi : « Le savant reste ignorant de ce qu’il a appris tant qu’il ne l’a pas mis en pratique. » Mâlik ibn Dinâr (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit : « Tu trouveras des hommes dont le discours est mené à la perfection tandis que leurs œuvres entières ne sont qu’imperfection. »

Cet article est la conclusion du livre, désormais célèbre, le commentaire du dernier dixième du Saint Coran.

Détails

 
 

Inédit de votre site :

www.islamhouse.com

L’islam à la portée de tous !
Votre avis nous intéresse