Description résumée

Cette conférence nous explique une des grandes épreuves du jour de la résurrection, celle du pont de la Géhenne ! Ce pont est en effet installé sur les abîmes de la Géhenne. Il a l’épaisseur d’un cheveu et sa traversée assurera aux croyants l’accès au Paradis. En revanche, ceux qui en tomberont seront précipités dans la Géhenne. Ce pont sera traversé après la pesée des actions, une fois qu’on aura différencié les gens de la droite et ceux de la gauche. Le Messager invoquera Allah en faveur du musulman, se tenant à son arrivée : « Seigneur ! Préserve-le ! Préserve-le ! » Alors, les gens traverseront, chacun selon les actions qu’il avait accomplies sur terre. La terreur et la gravité de cette épreuve seront manifestes. Qu’Allah nous préserve !

Détails

Article lié : le pont de la Géhenne (As-Sirat)

C’est un pont installé sur les abîmes de la Géhenne. Il a l’épaisseur d’un cheveu et sa traversée assurera aux Croyants l’accès au Paradis. En revanche, ceux qui tomberont seront précipités dans la Géhenne. Ce pont sera traversé après la pesée des actions, une fois qu’on aura différencié les compagnons de la droite et ceux de la gauche. La terreur et la gravité de cette épreuve sera manifeste.

Le Messager [que la prière et la paix d’Allah soient sur lui] invoquera Allah en faveur du musulman, se tenant à son arrivée :

« Seigneur ! Préserve-le ! Préserve-le ! »

Alors, les gens traverseront, chacun selon les actions qu’il avait accomplies sur terre.

 Selon Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée), le Messager [que la prière et la paix d’Allah soient sur lui] a dit :

« Ils iront alors trouver Muhammad [que la prière et la paix d’Allah soient sur lui] qui se redressera, après s’être prosterné devant le trône divin, et recevra (l’autorisation d’intercéder en faveur des musulmans). Puis le dépôt (de la foi) et les liens de parenté seront envoyés des deux côtés du pont « as-Sirat ».

- Le premier d’entre vous le traversera comme l’éclair ! » Je demandai alors au Prophète :

- « Toi qui m’es plus cher que mon père et ma mère, comment se faire une idée de la vitesse de l’éclair ? »,

- « ne voyez-vous pas comment l’éclair apparaît en un clin d’œil ! », répondit le Prophète ».

Puis il ajouta : 

- « Le second traversera à la vitesse du vent, le suivant à la vitesse d’un oiseau, et la rapidité de chaque homme sera fonction de ses bonnes actions. Votre prophète se tiendra debout à côté du pont as-Sirat en invoquant Dieu : 

« Seigneur, préserve-les ! Préserve-les ! » Et ce, jusqu’au moment où les bonnes œuvres ne suffiront plus à assurer la traversée de ceux qui les ont accomplies. Certains ne pourront poursuivre leur chemin qu’en rampant. De chaque côté du pont seront installés des crochets, qui recevront l’ordre de se saisir de certaines personnes. Certains seront griffés, mais échapperont, d’autres seront entassés dans le feu. Par Celui qui détient l’âme d’Abu Hurayra entre Ses mains, la profondeur de la Géhenne équivaut à une distance de soixante-dix années (de marche) » (Rapporté par Muslim).

 

Abu Sa’id al-Khudari a dit : 

« J’ai entendu l’Envoyé de Dieu [que la prière et la paix d’Allah soient sur lui] dire :

« On installera as-Sirat entre deux bords de la Géhenne sur des haies ressemblant à des charbons, puis les gens appelleront au secours : il y aura celui qui sera sauvé et préservé du feu, celui qui sera griffé, mais qui sera sauf, et celui qui sera jeté dans la Géhenne » (Rapporté par Ibn Majjah).

 

Votre site

www.Islamhouse.com

L’islam à la portée de tous !

 

Votre avis nous intéresse