Description résumée

Anas rapporte : J’avais un petit-frère ayant comme surnom: Abu Oumayr. Il possédait un petit oiseau avec lequel il jouait. Puis cet oiseau mourut, lorsque le messager d’Allah se présenta chez nous et qu’il constata la tristesse de l’enfant. Il demanda qu’a-t-il ? On lui a dit il est triste car son oiseau est mort. Le messager lui a donc dit : " O Aba Oumayr qu’a fait ton oiseau? ". L’imam Achafii disait : j’ai passé la nuit à méditer sur la parole du prophète : « O Aba ‘Oumayr qu’a fait ton oiseau ? » J’en ai tiré 100 enseignements et la recherche de la science est préférable au fait de prier la nuit.

Détails

Votre site :

 www.islamhouse.com

L’islam à la portée de tous !
Votre avis nous intéresse