MISE EN GARDE CONTRE LES MÉTHODES DE CHRISTIANISATION

 La Commission Permanente des Recherches Académiques et des Avis religieux

 d’Arabie Saoudite

Traduction : Khadim IMBACKE

Revu et corrigé par : Abou Ahmed

التحذير من وسائل التنصير

« باللغة الفرنسية »

اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

ترجمة

خادم أمباكي

مراجعة

أبو أحمد الجزائري

بِسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِ

Au  Nom d’Allah le Clément, Le Miséricordieux

 Introduction

L

ouange à Allah, Seigneur des Univers. Prière et salut sur celui qui a été envoyé comme miséricorde pour toute l’humanité, le sceau des prophètes et des messagers, notre prophète et messager Mohammed, ainsi que sur ses proches, ses compagnons et ceux qui les suivent dans le bien, jusqu’au jour de la Résurrection.

Nul n’ignore, parmi tous les musulmans éclairés par la lumière divine, la grande inimitié que nourrissent les mécréants – qu’ils soient juifs, fanatiques chrétiens ou autres – à l’encontre des musulmans, ainsi que l’alliance de toutes leurs forces et leur regroupement contre les musulmans, afin de les écarter de leur vraie religion – l’Islam – et de leur inspirer des doutes à son sujet. Cette religion dont Allah a investi pour toute l’humanité le sceau de Ses prophètes et messagers : Mohammed – Paix et Salut sur lui.

En effet, les mécréants utilisent diverses méthodes pour les détourner de la voie de l’Islam, les égarer, les récupérer, s’emparer de leurs esprits et ruser contre eux. Ces derniers temps, leurs activités se sont intensifiées, au travers d’associations et de missions religieuses, et elles ont créé de grands troubles. Parmi leurs méthodes et leurs égarements, la diffusion d’un fascicule intitulé : « Institut des Gens du Livre en Afrique du Sud ». Celui-ci est expédié par la poste aux particuliers, aux sociétés, aux associations dans les pays de la péninsule arabique – le berceau de l’Islam et son ultime forteresse. Ces colis contiennent des programmes d’études par correspondance et une carte d’adhésion gratuite permettant d’obtenir la Torah, les Psaumes et les Évangiles. Sur la couverture de ces fascicules, on trouve des versets extraits de ces livres.

Ceci étant, c’est une bonne nouvelle que les musulmans réprouvent ces attaques organisées et qu’ils mettent en garde contre elles par tous les moyens possibles. Cette attitude louable s’est traduite par un grand nombre de lettres et d’appels téléphoniques adressés à la Commission Permanente des Recherches Académiques et des Avis Religieux de la part d’un groupe de musulmans soucieux de ce problème, espérant la publication d’une déclaration claire mettant en relief le danger de ces fascicules et mettant en garde contre ces dangereuses propagandes mécréantes visant les musulmans. Nous disons donc, Allah étant Le Seul garant du succès :

Depuis que le soleil de l’Islam brille sur terre, ses ennemis – en dépit de leurs diverses croyances et leurs multiples religions – n’ont cessé de ruser jour et nuit contre lui. Ils rusent contre ses adeptes, chaque fois que l’occasion leur en est donnée, afin de faire sortir les musulmans de la lumière et de les plonger dans les ténèbres, de détruire le pouvoir de l’Islam et affaiblir son emprise sur les âmes. La preuve de tout ceci réside dans la parole d’Allah Le Très Haut : {Ni les mécréants parmi les gens du Livre, ni les polythéistes, n’aiment que l’on fasse descendre sur vous un bienfait de votre Seigneur, alors qu’Allah réserve Sa miséricorde à qui Il veut.} (Sourate 2 « La Vache », verset 105). Il dit aussi : {Nombre de gens du Livre aimeraient vous rendre mécréants après que vous avez cru, par jalousie de leur part, et après que la vérité s’est manifestée à eux.} (Sourate 2 « La Vache », verset 109) et également : {Ô vous les croyants ! Si vous obéissez à certaines personnes parmi ceux qui ont reçu le Livre, ils vous rendront mécréants, après que vous avez eu la foi.} (Sourate 3 « La famille de °Imrâne », verset 100).

Les chrétiens jaloux sont parmi les ennemis les plus acharnés de notre religion. Ils n’ont cessé de déployer le maximum d’efforts pour contrecarrer l’expansion de l’Islam dans les différentes régions du monde. Bien plus, ils vont même jusqu’à s’attaquer à l’Islam et aux musulmans dans leurs propres pays, notamment pendant les périodes de faiblesse du monde musulman, comme c’est le cas de nos jours.

Il est évident que l’objectif de ces attaques est d’ébranler la foi des musulmans et de les faire douter dans leur religion, dans l’espoir de les en écarter définitivement et de les attirer vers le christianisme, par le biais de ce que l’on appelle erronément « Évangélisation »[1], alors qu’il ne s’agit de rien d’autre qu’un appel à l’idolâtrie véhiculée par le christianisme sous sa forme altérée, qui ne repose sur aucune révélation divine et auquel Jésus – Paix et Salut sur lui – est totalement étranger.

Les chrétiens ont dépensé des sommes énormes et ont redoublé d’efforts dans le but de concrétiser leur rêve de christianiser le monde entier et particulièrement les musulmans. Mais leur situation est telle que la décrite Allah Le Très Haut en ces termes : {Les mécréants dépensent leurs biens pour éloigner les gens de la voie d’Allah. Ils dépenseront leurs biens, puis ceux-ci seront pour eux une source de regret, puis ils seront vaincus. Les mécréants seront tous rassemblés en Enfer.} (Sourate 8 « Le Butin », verset 36).

Depuis un siècle et jusqu’à présent, ils organisent dans ce but une multitude de conférences régionales et internationales. Des prédicateurs chrétiens de toutes les contrées y participent pour échanger leurs avis et leurs propositions au sujet des moyens les plus efficaces et des résultats les plus satisfaisants. Pour cela, ils ont conçu un plan et établi des programmes, parmi lesquels figurent les suivants :

 L’envoi de missionnaires chrétiens

Ils envoient des missionnaires chrétiens dans les pays musulmans et ces derniers prêchent le christianisme en distribuant des publications, des livres, des tracts expliquant le christianisme, des traductions de l’Évangile, ainsi que des publications qui sèment le doute sur l’Islam, s’y attaquent et en donnent une fausse image dans le monde.

Ils utilisent également des moyens camouflés et des méthodes indirectes, les plus dangereuses étant les suivantes :

 Les soins médicaux

Ils apportent des soins médicaux et apportent une protection sanitaire aux populations. Cette méthode est d’autant plus efficace de part les besoins en soins, les nombreuses épidémies et les maladies mortelles dans les milieux musulmans, surtout à une époque où les médecins musulmans sont très rares, voire inexistants dans certains pays musulmans.

 L’éducation

Ils créent des écoles et des universités ouvertement chrétiennes ou bien d’autres en apparence, purement éducatives, mais en vérité chrétiennes, ce qui a incité certains musulmans à y inscrire leurs enfants, dans le but qu’ils apprennent une langue étrangère ou d’autres matières spécifiques. Ainsi, il n’est nul besoin de s’interroger sur la formidable occasion offerte aux chrétiens par les musulmans, lorsqu’ils livrent leur chère progéniture à l’âge de l’enfance ou de l’adolescence, alors qu’ils ont encore l’esprit vide et qu’ils ont une grande réceptivité à apprendre n’importe quoi de n’importe qui !

 Les médias

Ils utilisent également comme méthode de christianisation des émissions radiophoniques destinées au monde musulman, ainsi que le déluge de programmes diffusés au travers des chaînes reçues par satellite ces dernières années, sans parler des journaux, des revues et autres magazines publiés à grand tirage. Tous ces médias audiovisuels et écrits participent à faire tourner la roue de la christianisation par différents moyens :

1.       Prêcher le christianisme en exhibant ses prétendus mérites : la pitié, la miséricorde et la compassion pour toute l’humanité

2.       Susciter des doutes chez les musulmans dans leur croyance, leurs rites et leurs relations religieuses.

3.       Propager des images de nudités et de dépravation, aiguiser les appétits charnels, afin de plonger les spectateurs dans la débauche, de détruire leur moralité, d’anéantir leur chasteté, d’ôter leur pudeur et d’en faire des adorateurs des plaisirs sensuels à la recherche de jouissances faciles. Ce qui facilite alors leur adhésion à n’importe quelle doctrine, fût-ce l’apostasie et l’incroyance – qu’Allah nous en protège – après que l’ardeur de la foi eut été éteinte dans leurs cœurs et la barrière morale de la religion anéantie au plus profond de leurs âmes.

Il existe de nombreuses autres méthodes de christianisation que l’observateur averti décèle dans l’état actuel du monde musulman. Nous ne les traiterons pas par souci de concision, le but n’étant pas d’être exhaustif, mais plutôt d’éveiller les esprits. En fait, la situation est telle que l’a décrite Allah Le Très Haut en ces termes : {Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot. Allah est le meilleur en stratagèmes.} (Sourate 3 « La famille de °Imrâne », verset 54). Il dit également : {Ils veulent éteindre la lumière d’Allah par leurs paroles, mais Allah ne veut que parachever Sa lumière, même si les mécréants détestent cela.} (Sourate 9 « Le Repentir », verset 32).

Voilà les ruses et les stratagèmes des prédicateurs chrétiens pour égarer les musulmans ! Quel est donc le devoir des musulmans pour y faire face ? Comment affronter ces violentes attaques contre l’Islam et les musulmans ? La responsabilité est grande et partagée entre tous les musulmans : individuellement et collectivement, au niveau des gouvernements et des peuples. Tous doivent faire face à ce déferlement empoisonné qui prend pour cible tous les membres de cette communauté : petit ou grand, homme ou femme. Allah nous suffit ! Quel excellent Protecteur !

Il nous est possible de décrire succinctement comment il convient d’agir, tout en sachant qu’à chaque situation correspond une démarche appropriée et des mesures légiférées :

1.       Consolider la foi dans les cœurs des musulmans, à travers les programmes scolaires et éducatifs, de façon générale, en déployant un effort particulier pour les ancrer dans les cœurs des jeunes élèves des écoles publiques et privées.

2.       Propager une véritable prise de conscience religieuse dans toutes les couches de la société et inculquer aux gens la défense de la religion et de ses institutions sacrées.

3.       Bloquer les accès par lesquels s’infiltrent les moyens de propagande chrétienne, tels que les films, les publications, les revues et autres, en interdisant leur importation et en infligeant des sanctions exemplaires à tout contrevenant.

4.       Faire prendre conscience aux gens des dangers de la christianisation, de ses méthodes et de ses procédés, afin qu’ils soient sur leur garde et ne tombent pas dans ses pièges.

5.       Accorder intérêt à tous les secteurs fondamentaux de la vie du musulman, particulièrement la santé et l’éducation. En effet, les événements ont révélé qu’il s’agit des domaines les plus dangereux par lesquels les chrétiens atteignent les cœurs et les esprits des gens.

6.       Faire en sorte que tout musulman, où qu’il soit sur la terre, s’attache solidement à sa religion et sa croyance, quelles que soient les conditions dans lesquelles il vit, qu’il observe – autant qu’il le peut – les pratiques rituelles de l’Islam, pour lui et ceux qui sont sous son autorité et que sa famille soit bien armée spirituellement pour résister à toute attaque contre leur croyance et leur intégrité morale.

7.       Que chaque individu et chaque famille prennent garde de ne pas se rendre dans les pays mécréants, sauf en cas d’extrême nécessité, telle que pour obtenir des soins ou apprendre un savoir indispensable que l’on ne trouve pas dans les pays musulmans. Mais même dans ce cas, il faut être prêt à repousser les tentations et les doutes dirigés contre les musulmans au sujet de leur religion.

8.       Promouvoir la solidarité et l’entraide sociale entre les musulmans, de telle façon que les riches tiennent compte de leurs devoirs envers les pauvres, qu’ils dépensent de leurs biens dans des projets utiles de bienfaisance de nature à répondre aux besoins des musulmans, afin d’éviter que les chrétiens ne leur tendent leurs mains souillées exploitant ainsi leur besoin et leur misère.

En conclusion, nous demandons à Allah Le Généreux, par Ses plus beaux Noms et Ses plus nobles Attributs, qu’Il renforce la cohésion des musulmans, qu’Il unisse leurs cœurs, qu’Il favorise leur entente, qu’Il les guide sur la voie de la paix, qu’Il les protège contre les ruses de leurs ennemis et contre leurs maux, et qu’Il les préserve des troubles apparents et cachés, c’est Lui le plus Miséricordieux des miséricordieux.

      Ô Allah ! Quiconque veut faire du mal aux musulmans, occupe-le par son propre sort, retourne sa ruse contre lui même et réserve-lui un mauvais sort. Tu es Capable de tout.

      Gloire et pureté à ton Seigneur, Seigneur de la Puissance, Il est au-dessus de ce qu’ils décrivent ! Paix sur les messagers et louange à Allah Seigneur des univers !

La Commission Permanente des Recherches Académiques et des Avis religieux d’Arabie Saoudite

www.islamhouse.com

L’islam à la portée de tous !


 Annexe importante

 Mise en garde contre l’appel à l’unité des religions

LA COMMISSION PERMANENTE DES RECHERCHES ACADÉMIQUES ET DES AVIS RELIGIEUX D’ARABIE SAOUDITE

Traduction :

Abou Ahmed


بِسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِ

Au Nom de Dieu le Clément, Le Miséricordieux

Louange à Dieu uniquement, prière et salut sur le dernier des prophètes, ainsi que sur ses proches, ses compagnons et ceux qui les suivent dans le bien jusqu’au jour de la Résurrection.

La Commission Permanente des Recherches Académiques et des Avis religieux d’Arabie Saoudite a étudié les questions qui lui sont parvenues, les propos et les avis diffusés dans les médias concernant l’appel à « L’Unité des Religions » : l’Islam, le Judaïsme et le Christianisme, ainsi que tout ce qui en découle, tel que l’idée de construire dans un même lieu : une mosquée, une église et une synagogue, au sein des universités, des aéroports et des places publiques ; l’appel à imprimer le Coran, la Torah et l’Évangile ensemble dans un même recueil, et beaucoup d’autres conséquences de cette propagande. De même que les colloques, les conférences et les organisations qui sont instituées dans ce but.

      Après réflexion et étude de la question, la Commission décide ce qui suit :

 Premièrement :

      L’un des principes fondamentaux de la croyance en Islam, connu de tous et sur lequel les musulmans sont unanimes, est qu’il n’existe aucune religion véridique à la surface de la Terre autre que l’Islam, qu’elle est la dernière des religions et qu’elle abroge toutes les religions, les croyances et les législations précédentes. Il ne reste donc plus aucune religion par laquelle Dieu est adoré si ce n’est l’Islam. Dieu Le Très Haut dit : {Quiconque recherche une religion autre que l’Islam, elle ne sera pas acceptée et il sera dans l’au-delà parmi les perdants.} (Sourate 3 « La famille de °Imrâne », verset 85). Après la prophétie de Mohammed – Paix et Salut sur lui – l’Islam est ce qu’il a apporté à l’exclusion de toute autre religion.

 Deuxièmement :

      L’un des principes fondamentaux de la croyance en Islam est que le Livre de Dieu « Le Noble Coran » est le dernier des livres de Dieu descendus et promis par le Seigneur de l’Univers, qu’il abroge tous les livres révélés précédemment : la Torah, les Psaumes, les Évangiles et autres, et qu’il a la suprématie sur tous ces livres. Il ne reste donc plus de livre révélé par lequel Dieu est adoré si ce n’est « Le Noble Coran ». Dieu Le Très Haut dit : {Nous avons fait descendre sur toi le Livre en toute vérité, confirmant les livres qui t’ont précédés et en imposant sa suprématie sur tous les autres. Juge donc parmi eux avec ce que Dieu a fait descendre et ne suis pas leurs passions, en délaissant la vérité qui t’est parvenue.} (Sourate 5 « La Table servie », verset 48).

 Troisièmement :

       Il est obligatoire d’avoir la conviction que « La Torah » et « Les Évangiles » ont été abrogées par le Noble Coran et qu’elles ont été falsifiées et modifiées par des ajouts et des suppressions, comme cela est expliqué dans plusieurs versets du Coran, parmi lesquels la parole de Dieu Le Très Haut : {Puis à cause de la violation de leur engagement, Nous les avons maudits et endurci leurs cœurs : ils détournent les paroles de leur sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé. Tu ne cesseras de découvrir leur trahison, sauf un petit nombre d’entre eux.} (Sourate 5 « La Table servie », verset 13), et aussi : {Malheur à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant de Dieu pour en tirer un vil profit ! Malheur à eux, à cause de ce que leurs mains ont écrit ! Malheur à eux, à cause des bénéfices qu’ils en tirent !} (Sourate 2 « La Vache », verset 79), également la parole de Dieu Le Très Haut : {Certains d’entre eux déforment leurs langues en lisant le Livre pour vous faire croire que cela provient du Livre, alors qu’il n’est point du Livre ; et ils disent : « Ceci vient de Dieu », alors qu’il ne vient pas de Dieu. Ils disent consciemment des mensonges contre Dieu.} (Sourate 3 « La famille de °Imrâne », verset 78).

Ainsi, les passages authentiques de ces livres ont été abrogés par l’Islam et tous les autres passages sont falsifiés ou modifiés. Il est rapporté que le Prophète – Paix et Salut sur lui – s’est mis en colère lorsqu’il a vu °Omar ibn el Khattâb – que Dieu l'agrée – tenant un feuillet de la Torah, et il lui dit : « Ô ibn el Khattâb ! As-tu des doutes ?! Ne suis-je pas venu avec une religion claire et limpide ? Si mon frère Moïse (Mûssâ) était vivant, il n’aurait d’autre choix que de me suivre. » (Rapporté par Ahmed, El Dârimi et d’autres).

 Quatrièmement :

      L’un des principes fondamentaux de la croyance en Islam est que notre Prophète et Messager Mohammed – Paix et Salut sur lui – est le sceau des prophètes et des messagers, comme Dieu Le Très Haut dit : {Muhammad n’a jamais été le père d’un homme d’entre vous, mais c’est le messager de Dieu et le sceau des prophètes.} (Sourate 33 « Les Coalisés », verset 40). Il ne reste donc plus de messagers que l’on doit obligatoirement suivre sauf Mohammed – Paix et Salut sur lui – et si les prophètes et messagers de Dieu étaient vivants, ils n’auraient d’autre choix que de le suivre ; de même les adeptes de ces prophètes et messagers n’ont pas d’autre choix, comme Dieu Le Très Haut dit : {Et lorsque Dieu prit cet engagement des prophètes : « Chaque fois que Je vous accorderai un Livre et la Sagesse, et qu’ensuite un messager viendra vous confirmer ce que vous avez, vous devrez croire en lui et lui porter secours. » Il leur dit : « Consentez-vous et acceptez-vous Mon pacte à cette condition ? » - « Nous consentons », répondirent-ils. « Soyez-en donc témoins », dit Dieu. Je suis, avec vous, parmi les témoins.} (Sourate 3 « La famille de °Imrâne », verset 81). Lorsque le prophète Jésus (°Issâ) – Paix et Salut sur lui – redescendra sur terre à la fin des temps, il suivra la voie de Mohammed – Paix et Salut sur lui – et jugera suivant sa législation. Dieu Le Très Haut dit : {Ceux qui suivent le messager, le prophète illettré, dont il trouve le nom mentionné chez eux dans la Torah et l’Évangile.} (Sourate 7 « El A°râf », verset 157).

De même, l’un des principes fondamentaux de la croyance en Islam est que la prophétie de Mohammed – Paix et Salut sur lui – est destinée à l’ensemble de l’humanité, Dieu Le Très Haut dit : {Nous ne t’avons envoyé qu’en tant qu’annonciateur et avertisseur pour toute l’humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas.} (Sourate 34 « Saba’ », verset 28) et également : {Dis : « Ô vous les hommes ! Je suis pour vous tous le Messager de Dieu.} (Sourate 7 « El A°râf », verset 158), ainsi que d’autres versets.

 Cinquièmement :

L’un des principes fondamentaux de l’Islam est d’être obligatoirement convaincu de l’incroyance de toute personne qui n’est pas entrée dans l’Islam – juifs, chrétiens ou autres – de les appeler « mécréants », de les considérer comme les ennemis de Dieu, de Son Messager et des croyants, et qu’ils sont parmi les gens de l’Enfer, ainsi que Dieu Le Très Haut le dit : {Les mécréants parmi les gens du Livre, ainsi que les polythéistes, ne cesseront pas de mécroire jusqu’à ce que leur vienne la preuve évidente.} (Sourate 98 « La Preuve évidente », verset 1) et aussi : {Les mécréants parmi les gens du Livre, ainsi que les polythéistes, iront au feu de l’Enfer, pour y demeurer éternellement. Ce sont les pires de toute la création.} (Sourate 98 « La Preuve évidente », verset 6) et d’autres versets. Il est également rapporté dans « Sahîh Muslim » que le Prophète – Paix et Salut sur lui – a dit : « Par Celui qui détient mon âme dans Sa main, nulle personne dans toute l’humanité n’entend parler de moi – qu’il soit juif ou chrétien – puis meurt en n’ayant pas cru en mon message, sans qu’il ne soit parmi les gens de l’Enfer. ».

Ainsi, celui qui ne considère pas comme mécréant les juifs et les chrétiens, est lui-même mécréant, d’après la règle de jurisprudence islamique : « Celui qui ne considère pas le mécréant comme tel, est lui-même mécréant. »

 Sixièmement :

Face à ces fondements de la croyance et ces réalités islamiques, l’appel à « l’unité des religions », le rapprochement entre elles et la fusion en une seule entité, tout ceci n’est qu’une propagande vicieuse et trompeuse, dont le but est de mélanger la vérité et le faux, le bien et le mal, de détruire l’Islam et ses piliers, et de pousser ses adeptes vers l’apostasie totale. La preuve de cela réside dans la parole de Dieu Le Très Haut dit : {Ils ne cesseront de vous combattre jusqu’à vous détourner – s’ils le peuvent – de votre religion.} (Sourate 2 « La Vache », verset 217) et également : {Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru, ainsi, vous seriez tous égaux !} (Sourate 4 « Les Femmes », verset 89).

 Septièmement :

Parmi les conséquences de cette mauvaise propagande : l’annulation de toute différence entre l’Islam et l’incroyance, entre la vérité et le faux, entre le bien et le mal, la rupture de tout obstacle d’animosité entre les musulmans et les mécréants ; il n’y a alors plus d’allégeance aux musulmans et de désaveu des mécréants, ni de djihad, ni de lutte pour élever la parole de Dieu sur terre, alors que Dieu Le Très Haut dit : {Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu, ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Dieu et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la véritable religion, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent le tribut de leurs propres mains, en étant humiliés.} (Sourate 9 « Le Repentir », verset 29) et Dieu dit aussi : {Combattez les polythéistes sans exception, comme ils vous combattent sans exception, et sachez que Dieu est avec les pieux.} (Sourate 9 « Le Repentir », verset 36).

 Huitièmement :

L’appel à « l’unité des religions », s’il provient d’une personne musulmane, est considéré comme une abjuration manifeste de l’Islam, car il s’oppose totalement aux principes fondamentaux de la croyance musulmane et approuve l’incroyance en Dieu Le Très Haut. Cet appel annule la véracité du Coran et son abrogation de tous les livres précédents et annule l’abrogation de l’Islam de toutes les religions et législations précédentes. De ce fait, cette notion est rejetée par la législation musulmane et est catégoriquement interdite, d’après toutes les preuves tirées du Coran, de la Sunna et de l’unanimité des savants.

 Neuvièmement :

En ce fondant sur ce qui précède : Il est interdit au musulman qui croit en Dieu en tant que Seigneur, à l’Islam en tant que religion et en Mohammed – Paix et Salut sur lui – en tant que prophète et messager, d’appeler à cette thèse, de l’encourager, de la répandre parmi les musulmans, et à plus forte raison d’y adhérer, de participer à ses colloques et conférences, et de se joindre à ses adeptes.

Il est interdit au musulman d’adhérer à l’idée de construire dans un même lieu une mosquée, une église et une synagogue. En effet, cela revient à approuver une religion par laquelle on adore Dieu autre que l’Islam, à réfuter la suprématie de l’Islam sur toutes les autres religions, à prêcher une propagande matérialiste selon laquelle il y a trois religions et que chacun peut choisir celle qu’il désire, qu’elles sont toutes les trois équivalentes et que l’Islam n’abroge pas les religions précédentes ! Nul doute que croire en cela ou l’approuver n’est qu’incroyance et égarement, car c’est en contradiction flagrante avec le Noble Coran, la Sunna et l’avis unanime des savants, et c’est une reconnaissance que les falsifications des juifs et des chrétiens proviennent en fait de Dieu ! Dieu est bien au-dessus de tout cela ! De même, il est interdit d’appeler les églises « maisons de Dieu » et de dire que l’on y adore Dieu de façon correcte et admissible, car ces adorations ne font pas partie de l’Islam. Dieu Le Très Haut dit : {Quiconque recherche une religion autre que l’Islam, elle ne sera pas acceptée et il sera dans l’au-delà parmi les perdants.} (Sourate 3 « La famille de °Imrâne », verset 85). Il s’agit plutôt de maisons dans lesquelles on renie Dieu – que Dieu nous préserve de l’incroyance. Cheikh El Islam Ibn Taymiyya – qu'Allah lui fasse miséricorde – a dit dans son livre « Majmû° el Fatâwâ » (22/162) : « Les synagogues et les églises ne sont pas les maisons de Dieu ; les maisons de Dieu sont les mosquées. Les synagogues et les églises sont plutôt des maisons dans lesquelles on renie Dieu, même si Son Nom y est invoqué, car les maisons dépendent de leurs habitants et ses habitants sont mécréants, ce sont donc les maisons d’adoration des mécréants. »

 Dixièmement :

Il faut savoir que prêcher l’Islam aux mécréants, en particulier aux juifs et aux chrétiens, est une obligation pour tous les musulmans, comme le prouvent les textes clairs du Coran et de la Sunna. Cependant, ceci ne doit se faire que par la voie des explications et des débats de la meilleure des façons, sans faire aucune concession sur la législation musulmane, afin d’arriver à les convaincre d’entrer dans l’Islam ou tout au moins leur fournir des preuves évidentes, pour que celui qui court à sa perte le fasse en connaissance de cause et que celui qui survit le fasse en connaissance de cause. Dieu Le Très Haut dit : {Ô vous les gens du Livre ! Venez à une parole commune entre vous et nous : « Que nous adorions Allah, que nous ne Lui associons rien et que nous ne prenions personne d’entre nous pour seigneur en dehors d’Allah. » Puis, s’ils vous tournent le dos, dites-leur : « Soyez témoins que nous, nous sommes soumis à Allah. »} (Sourate 3 « La famille de °Imrâne », verset 64). Quant au fait d’entrer avec eux dans des polémiques, de les rencontrer pour débattre dans le but de leur concéder ce qu’ils désirent et concrétiser leurs objectifs, d’annuler la nature même de l’Islam et ses croyances fondamentales, tout ceci est nul et non avenu, Dieu refuse cela, ainsi que Son messager et les croyants. Dieu est le Seul qui puisse nous aider contre ce qu’ils prétendent. Dieu Le Très Haut dit : {Prends garde qu’ils ne tentent de t’éloigner d’une partie de ce que Dieu t’a révélé.} (Sourate 5 « La Table servie », verset 49).

La Commission, en décidant cela et en l’expliquant aux gens, conseille par la même occasion à tous les musulmans, en particulier aux gens de science, de craindre Dieu Le Très Haut, d’agir en conséquence, de protéger l’Islam et la croyance des musulmans contre l’égarement et ses prédicateurs, contre l’incroyance et ses adeptes ; elle les met en garde contre cette propagande égarée et blasphématoire appelée « l’unité des religions » et les mets en garde de ne pas tomber dans ses filets.

Nous implorons Dieu qu’Il protège tout musulman d’être la cause de l’entrée de cet appel dans les pays musulmans et sa propagation parmi eux. De même que nous implorons Dieu par Ses plus beaux Noms et Ses plus beaux Attributs qu’Il nous protège tous des tentations d’égarement, qu’Il fasse de nous des guides dans le droit chemin, des protecteurs de l’Islam suivant la bonne voie et la lumière de Dieu, jusqu’à ce que nous Le rencontrions et qu’Il soit satisfait de nous.

Dieu est le Seul garant du succès. Paix et Salut sur notre Prophète Mohammed, ses proches et tous ses compagnons.

 La Commission Permanente des Recherches Académiques et des Avis religieux

 d’Arabie Saoudite

Président :

°Abdel °Azîz ibn °Abd Allah IBN BAZ

Vice-Président :

°Abdel °Azîz ibn °Abd Allah ÂL CHEIKH

Membre :

Sâlih ibn Fawzâne EL FAWZÂNE

Membre :

Bakr ibn °Abd Allah ABÛ ZAYD

 Table des matières

Mise en garde contre les méthodes de christianisation  - 1 -

[Introduction] - 4 -

L’envoi de missionnaires chrétiens  - 9 -

Les soins médicaux  - 9 -

L’éducation  - 10 -

Les médias  - 10 -

Annexe importante :

Mise en garde contre l’appel à l’unité des religions  - 16 -

Table des matières  - 31 -

www.islamhouse.com

L’islam à la portée de tous !



[1] Le terme « évangile » vient du grec « euaggelion » signifiant : « bonne nouvelle ». (NdT)