POURQUOI L’ISLAM? ()

 

|

 POURQUOI L’ISLAM?

Par: Faten Sabri

 Préface

Au cours de mes voyages dans différents pays, j’ai appris de nombreuses langues et j'ai été en mesure d'interagir avec différentes cultures et religions. En conséquence, j'ai découvert à quel point les autres sont en réalité très similaires à nous, et que nous sommes tous unis par l'humanité et par nos similitudes. Nous avons tous les mêmes problèmes, aspirations, défis et nous voulons tous les mêmes choses pour nous-mêmes et pour nos enfants. J'ai découvert que nous avons le même Créateur, la même source d'existence et que toutes nos différences religieuses concernent les intermédiaires entre l'être humain et son Créateur.  Ainsi, lorsque nous prions tous directement auprès du Créateur sans intermédiaire, nous nous unirons. Toutes les barrières culturelles, traditionnelles et politiques seront supprimées, alors nous aurions la paix. Ces expériences m'ont donné l'ambition d'en savoir plus sur la religion de l'Islam et d'autres religions, car j'avais toujours une question très importante en tête : Pourquoi l’Islam est la vraie religion ? J'ai donc consacré tout mon temps et mes efforts à apprendre la meilleure façon de présenter l'islam à des personnes et à des horizons différents.

Ce livre avait pour but d'initier les gens à la religion de l'Islam. C’est une tentative pour démontrer à tous les chercheurs de vérité et aux personnes à l’esprit ouvert que ce qui a été envoyé par Dieu à toutes les nations par l’intermédiaire de tous les messagers de l’histoire est un message unique (qui est le monothéisme pur). Tous les pieux messagers ont essayé de guider leur peuple vers la vérité. Mais beaucoup de gens ont choisi de suivre leurs interprétations et se sont donc éloignés des enseignements prophétiques.

Ce livre doit montrer le caractère unique de l’Islam, sa résilience et sa force, qui défie toute propagande négative et résiste à toutes les attaques.

Je prie Dieu (Allah)[1] que ce livre soit bénéfique et source de conseils et de bénédictions, dans cette vie et dans l'au-delà.

 Introduction

Depuis que l'homme a apparu sur la terre - à partir d'Adam [2]- le Créateur a désigné la personne la plus juste dans une société particulière en tant que prophète  pour guider l'humanité vers la vérité avec l'objectif ultime de l'atteindre. Tout au long de l'histoire, Il envoyait un prophète à chaque fois que des peuples tombaient dans un déclin moral et des vies sans but ; après qu'un message des prophètes précédents soit devenu corrompu et adultéré.

Tous les prophètes ont porté le même message à toutes les nations. Un message simple et direct en tant que condition du salut : Croire en un seul Dieu (le Créateur) et l'unifier par un culte. Chaque prophète était le moyen pour ses disciples en son temps d'obtenir le salut, et c'était en suivant ses enseignements ; adorer comme le Prophète, sans adorer le Prophète lui-même ni aucun autre intermédiaire (idole, saint, prêtre, etc.), car seul le Créateur a le droit d'être adoré et le droit de l'être humain d'avoir un lien direct avec son Créateur. C'est le message de l'Islam qui a commencé avec le Prophète Adam et a été complété avec le Prophète Muhammad.

"...  Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous,.." (Coran 5 : 3)

    Les enseignements de l'Islam comprennent :

-      Exécuter les prières rituelles pour garder le lien avec le Créateur.

-      Jeûner le mois de Ramadan pour développer un meilleur contrôle de soi et apprécier les bénédictions de Dieu.

-      Donner la charité obligatoire aux pauvres pour maintenir l'équilibre économique dans la société, purifier la richesse et relancer l'économie.

-      Effectuer le pèlerinage à la Mecque [3] une fois dans la vie pour symboliser l'unité de tous les croyants, sans distinction de classe, d'origine, de culture ou de langue.

L'Islam implique la croyance en tous les messagers de Dieu, qui ont été envoyés à différentes personnes à différentes époques sans différencier aucun d'entre eux. La négation de l’un des prophètes de Dieu est une violation de l’Islam. Ceci établit un lien commun très fort avec des personnes d'autres religions.

"Le Messager a cru en ce qu'on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants : tous ont cru en Dieu, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers ; (en disant) : « Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers ». Et ils ont dit : « Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C'est à Toi que sera le retour. " (Coran2 : 285)

Bien que de nombreux prophètes et messagers que Dieu a envoyés à différentes nations soient nommément mentionnés dans le Coran (Jésus, Moïse, Abraham, Noé, David, Salomon, Ismail, Isaac, Joseph, etc.), d'autres ne le sont pas mentionnés. Par conséquent, la possibilité que d'autres enseignants religieux célèbres tels que les seigneurs hindous Rama, Krishna et Gautam Bouddha aient été des prophètes de Dieu ne peut être totalement niée.

"Et nous avons déjà envoyé des messagers avant toi [Muhammad]. Parmi eux se trouvent ceux [dont nous avons raconté des histoires], et parmi eux se trouvent ceux [dont nous n'avons pas raconté les histoires]. Et ce n'était pour aucun messager d'apporter un signe [ou un vers] sauf avec la permission de Dieu. Ainsi, lorsque le commandement de Dieu viendra, il sera conclu en vérité, et les falsificateurs perdront alors tout [tous]. " (Coran 40 :78)

L'Islam préserve les valeurs humaines, la dignité humaine et nous enseigne que les hommes sont égaux en droits et en devoirs. Il appelle à la paix et à la justice par le biais de la sécurité globale, de la solidarité sociale, du bon voisinage de la préservation de l'argent et des biens, ainsi que du respect des alliances et d'autres principes. Ceci est un autre dénominateur commun avec les adeptes d'autres religions et montre que l'origine des religions divine en est une.

L'Islam souligne que l'appel des autres à Dieu devrait être suivi d'une approche douce et respectueuse.

"Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c'est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s'égare de Son sentier et c'est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés." (Coran 16 : 125)

Et il rejette la rancœur et la violence dans l'orientation et l'expression.

"C'est par quelque miséricorde de la part de Dieu que tu (Muhammad) as été si doux envers eux ! Mais si tu étais rude, au cœur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage. Pardonne-leur donc, et implore pour eux le pardon (de Dieu). Et consulte-les à propos des affaires ; puis une fois que tu t'es décidé, confie-toi donc à Dieu, Dieu aime, en vérité, ceux qui Lui font confiance." (Coran 3 : 159)

Le but ultime de l’Islam est de répandre la miséricorde et d’amener tous les peuples sur le droit chemin.

"Et Nous [4]ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers." (Coran 21 : 107)

L'Islam enjoint aux peuples de respecter les alliances et d'éviter les interdits et la trahison.

"O les croyants ! Remplissez fidèlement vos engagements, ... " (Coran 5 : 1)

"Soyez fidèles au pacte de Dieu après l'avoir contracté et ne violez pas vos serments après les avoir solennellement prêtés et avoir pris Dieu comme garant [de votre bonne foi]. Vraiment Dieu sait ce que vous faites ! " (Coran16 :91)

L'Islam valorise la vie. Combattre des non-combattants n'est pas autorisé. Leurs propriétés, enfants et femmes, doivent être protégées.

"Dieu ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Dieu aime les équitables. Dieu vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes. " (Coran 60 : 8-9)

“ .., quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu'en dépit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre." (Coran 5 :32)

L'Islam régit tous les aspects du comportement humain et construit des nations fortes et de grandes civilisations[5]. Tout au long de son histoire, l'Islam a jeté les bases de la science et fourni un leadership éclairé. L’Islam a encouragé la participation des non-musulmans à ses réalisations et a ainsi marqué un record de tolérance et de respect de l’humanité.

La relation entre les musulmans et non-musulmans est basée sur la justice et la paix.

"Dieu ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Dieu aime les équitables." (Coran 60 : 8)

"Combattez dans le sentier de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes, Dieu n'aime pas les transgresseurs !" (Coran 2 : 190)

Le vrai musulman dénonce le concept contemporain de terrorisme, représenté par une agression contre les règles de Dieu et l'intimidation de civils, de blessés, de prisonniers et le recours à des moyens immoraux pour détruire les villes et les civilisations.

"Dis : « Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne Lui associez rien ; et soyez bienfaisants envers vos père et mère. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux. N'approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette. Ne tuez qu'en toute justice la vie que Dieu a faite sacrée. Voilà ce que Dieu vous a recommandé de faire ; peut-être comprendrez-vous." (Coran 6 : 151)

Comme vous le verrez de ce qui suit, l’Islam construit un système fort de moralité, purifie l’âme de l’égotisme, de l’oppression et de l’indiscipline autoproclamés, et appelle à la douceur, à l’amitié, à la générosité, à la miséricorde, à la compassion et à la paix, envers toute création en tous lieux et situations. Elle crée des êtres humains conscients de Dieu, dévoués à leurs idéaux, possédés de la piété, sans compromis avec le mensonge et le mal ; les êtres humains qui construisent la Terre et profitent à ses peuples.

 Pourquoi l'Islam progresse-t-il malgré la propagande adverse des médias?

Depuis la révélation du Coran au Prophète Muhammad, lui et sa religion ont été constamment attaqués et soumis à de graves distorsions. Cependant, non seulement l'Islam a survécu à ces attaques, mais il continue à se développer rapidement, même dans les endroits où il est le plus violemment agressé. L'attrait de l'Islam est dû à plusieurs caractéristiques uniques :

 1. L'Islam a conservé le concept authentique de l'unicité de Dieu

Pas d'intermédiaire entre l'homme et Dieu en Islam. Dieu est le seul et unique. L'Islam a préservé le concept d'Unicité de Dieu, dépourvu de toute philosophie ou complexité.

"Dis : «Il est Dieu, Unique. Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons. Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus.  Et nul n'est égal à Lui »." (Coran 112)

"Dieu! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même « Al-Qayyûm». Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son Trône «Kursiy», déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand. " (Coran 2 : 255)

 2. L'Islam a l'unique véritable Écriture préservée, la Parole de Dieu non adultérée

Le texte intégral du Coran est disponible sous la forme exacte telle qu’elle a été communiquée par l’Ange Gabriel au Prophète Muhammad au moment de sa révélation et dans la langue originale dans laquelle il a été révélé. C'est unique en ce qu'il a été préservé par Dieu. Il n'y a qu'une seule version du Coran dans le monde.

" En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui en sommes gardien." (Coran 15 : 9)

 3. L’Islam corrobore les révélations précédentes de Dieu et honore ses messagers et ses Prophètes

Les musulmans croient en toutes les révélations antérieures de Dieu (les Écritures d’Abraham, le livre de David, la Torah, l’Évangile, etc.). Les musulmans croient que le message original de tous les livres sacrés est le monothéisme pur (Unifier Dieu dans le culte). Contrairement aux Écritures divines précédentes, le Coran n’a pas été confié à un groupe particulier ou à des ecclésiastiques de musulmans, ce qui aurait pu conduire à sa mauvaise interprétation ou modification. Au contraire, le Coran a toujours été à la portée de tous les musulmans qui le récitent dans leurs prières quotidiennes et y font référence pour toutes leurs préoccupations.

"Dites : « Nous croyons en Dieu et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux Prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis »." (Coran 2 : 136)

"Et ceux qui croient en Dieu et en Ses messagers et qui ne font point de différence entre ces derniers, voilà ceux à qui Il donnera leurs récompenses. Et Dieu est Pardonneur et Miséricordieux." (Coran 4 : 152)

 4. L'Islam appelle les gens à se lier d'amitié avec d'autres religions

Lorsque nous étudions le Coran, nous devons garder à l’esprit qu’une question particulière peut être discutée en plusieurs chapitres ou versets du même chapitre. La compréhension complète ne peut être obtenue qu’en examinant la façon dont le problème est présenté dans tous les chapitres et versets, et non en examinant une partie du Coran et en sortant le verset de son contexte.

Pour comprendre la relation avec les juifs, les chrétiens ou les personnes de toute autre religion, nous devons étudier tous les versets pertinents du Coran collectivement.

"Dieu ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Dieu aime les équitables." (Coran 60 : 8)

 "O les croyants ! N'adoptez pas pour alliés ceux qui prennent en raillerie et jeu votre religion, parmi ceux à qui le Livre fut donné avant vous et parmi les mécréants et craignez Dieu si vous êtes croyants." (Coran 5 :57)

Le Coran dit encore une fois, qui ne doit pas être pris pour un ami ou un partisan.

“Dieu vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes.” (Coran 60 : 9)

D'après les versets ci-dessus, nous pouvons comprendre que nous ne sommes dissuadés que de prendre pour partisans ceux qui combattent les musulmans à cause de leur religion ou les conduisent en dehors de chez eux. Tout au long du Coran, Dieu nous dit qu'il y a des juifs et des chrétiens justes. En tant que tel, rien n'interdit aux musulmans d'être amis avec des juifs, des chrétiens ou des personnes de toute autre religion qui sont de bonnes personnes.

"Mais ils ne sont pas tous pareils. Il est, parmi les gens du Livre (l'Evangile et la Torah) une communauté droite qui, aux heures de la nuit, récite les versets de Dieu en se prosternant.  Ils croient en Dieu et au Jour dernier, ordonnent le convenable, interdisent le blâmable et concourent aux bonnes œuvres. Ceux-là sont parmi les gens de bien. " (Coran 3 : 113-114)

"Il y a certes, parmi les gens du Livre (l'Evangile et la Torah) ceux qui croient en Dieu et en ce qu'on a fait descendre vers vous et en ce qu'on a fait descendre vers eux. Ils sont humbles envers Dieu, et ne vendent point les versets de Dieu à vil prix. Voilà ceux dont la récompense est auprès de leur Seigneur. En vérité, Dieu est prompt à faire les comptes." (Coran 3 : 199)

"Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les sabéens, quiconque d'entre eux a cru en Dieu au Jour dernier [6]et accompli de bonnes œuvres, sera récompensé par son Seigneur; il n'éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé. " (Coran 2 : 62)

 5. L’Islam encourage l’application de la logique et de la raison

Pas de foi aveugle en Islam. Le Coran appelle les musulmans à observer le monde qui les entoure et à réfléchir, afin qu'ils puissent apprécier la majesté de la création de Dieu.

"Certes dans la création des cieux et de la terre, dans l'alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l'eau que Dieu fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne." (Coran 2 :164)

" Pour vous, Il a assujetti la nuit et le jour ; le soleil et la lune. Et à Son ordre sont assujetties les étoiles. Voilà bien là des preuves pour des gens qui raisonnent." (Coran 16 :12)

"Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance : et Nous l'étendons [constamment] dans l'immensité." (Coran 51:47) [7]

"Et Nous avons fait descendre l'eau du ciel avec mesure. Puis Nous l'avons maintenue dans la terre, cependant que Nous sommes bien Capable de la faire disparaître. Avec elle, Nous avons produit pour vous des jardins de palmiers et de vignes, dans lesquels vous avez des fruits abondants et desquels vous mangez." (Coran 23 : 18-19)

"Ne vois-tu pas que Dieu fait descendre du ciel de l'eau, puis Il l'achemine vers des sources dans la terre ; ensuite avec cela, Il fait sortir une culture aux couleurs diverses, laquelle se fane ensuite, de sorte que tu la vois jaunie; ensuite, Il la réduit en miettes. C'est là certainement un rappel aux [gens] doués d'intelligence." (Coran 39:21) [8]

"Et Nous avons placé des montagnes fermes dans la terre, afin qu'elle ne s'ébranle pas en les [entraînant]. Et Nous y avons placé des défilés servant de chemins afin qu'ils se guident." (Coran 21 :31)

"Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ?" (Coran 21:30) [9]

"Puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide.  Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence ; et de l'adhérence Nous avons créé un embryon; puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l'avons transformé en une tout autre création. Gloire à Dieu le Meilleur des Créateurs! " (Coran 23: 12-14) [10]

" O hommes ! Si vous doutez au sujet de la Résurrection, c'est Nous qui vous avons créés de terre, puis d'une goutte de sperme, puis d'une adhérence puis d'un embryon [normalement] formé aussi bien qu'informe pour vous montrer [Notre Omnipotence] et Nous déposerons dans les matrices ce que Nous voulons jusqu'à un terme fixé. Puis Nous vous en sortirons [à l'état] de bébé, pour qu'ensuite vous atteigniez votre maturité. Il en est parmi vous qui meurent [jeunes] tandis que d'autres parviennent au plus vil de l'âge si bien qu'ils ne savent plus rien de ce qu'ils connaissaient auparavant. De même tu vois la terre desséchée : dès que Nous y faisons descendre de l'eau elle remue, se gonfle, et fait pousser toutes sortes de splendides couples de végétaux. " (Coran 22: 5) [11]

L’Islam accorde une grande importance à l’éducation sans aucune discrimination. Le premier mot de la révélation coranique est "Lire."

"Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé." (Coran 96 : 1)

"..,dis: «Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas,..? " (Coran 39 :9)

".., Dieu élèvera en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. Dieu est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. " (Coran 58 :11)

".., parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Dieu. Dieu est, certes, Puissant et Pardonneur. " (Coran 35 :28)

"Quand un homme meurt, ses actes cessent sauf pour trois choses : une charité incessante ; une connaissance qui est bénéfique, ou un descendant vertueux qui prie pour lui (pour le décédé)." [12]

Dieu facilite le passage au Paradis pour celui qui emprunte le chemin à la recherche de connaissance." [13]

 6. L'Islam soulage le fardeau du péché original

"Le Prophète Muhammad a déclaré : chaque bébé naît de Fitra (en tant que monothéiste adorant son Créateur sans intermédiaire ‘prêtre, saint, idole, Prophète ’). Ce sont ses parents qui font de lui un Juif, un chrétien ou un polythéiste. " [14]

Chaque enfant est né sans péché. La leçon pour l’humanité lorsque Dieu a accepté le repentir d’Adam pour avoir mangé le fruit défendu est le premier exemple du pardon.

1.     Chaque âme porte le fardeau de son propre péché. Cela montre la justice de Dieu. Les humains ne peuvent pas être blâmés pour les péchés qu'ils n'ont pas commis, ni obtenir le salut s'ils sont malfaisants sur Terre.[15]

2.     Personne n'est torturé pour un péché qu'il n'a pas commis. Vous ne sacrifiez pas un enfant pour pardonner le péché d’un autre. La vie est un test et chaque âme est responsable de ses propres actions.

"Or, personne ne portera le fardeau d'autrui. Et si une âme surchargée [de péchés] appelle à l'aide, rien de sa charge ne sera supporté par une autre même si c'est un proche parent. Tu n'avertis en fait, que ceux qui craignent leur Seigneur malgré qu'ils ne Le voient pas, et qui accomplissent la Salât (la prière rituelle) . Et quiconque se purifie ne se purifie que pour lui-même, et vers Dieu est la destination. " (Coran 35:18) [16]

 7. L'Islam met l'un en harmonie avec l'univers

"Désirent-ils une autre religion que celle de Dieu, alors que se soumet à Lui, bon gré, mal gré, tout ce qui existe dans les cieux et sur la terre, et que c'est vers Lui qu'ils seront ramenés ? " (Coran 3 :83)

"Et c'est à Dieu que se prosternent, bon gré mal gré, tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, ainsi que leurs ombres, au début et à la fin de la journée." (Coran 13 :15)

 8. L'Islam invite à la modestie et à la chasteté

Dans un monde de déclin moral croissant et de dégénérescence des valeurs familiales, les versets du Coran du Livre Saint viennent résoudre les problèmes.

"O enfants d'Adam! Nous avons fait descendre sur vous un vêtement pour cacher vos nudités, ainsi que des parures. - Mais le vêtement de la piété voilà qui est meilleur - C'est un des signes (de la puissance) de Dieu. Afin qu'ils se rappellent." (Coran 7 :26)

"Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C'est plus pur pour eux. Dieu est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu'ils font. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Dieu, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès." (Coran 24 : 30-31)

" O Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux." (Coran 33 :59)

 9. L'Islam est basé sur l'équilibre, la modération, la médiation et la tolérance

"Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous…," (Coran 2 : 143)

"A vous votre religion, et à moi ma religion »." (Coran 109 : 6)

“.. , Ils concouraient au bien et Nous invoquaient par amour et par crainte. Et ils étaient humbles devant Nous." (Coran 21 : 90)

"O enfants d'Adam, dans chaque lieu de Salât (la prière rituelle) portez votre parure (vos habits). Et mangez et buvez ; et ne commettez pas d'excès, car Il [Dieu] n'aime pas ceux qui commettent des excès." (Coran 7 :31)

"A chaque communauté, Nous avons assigné un culte à suivre. Qu'ils ne disputent donc point avec toi l'ordre reçu ! Et appelle à ton Seigneur. Tu es certes sur une voie droite. Et s'ils discutent avec toi, alors dis : « C’est Dieu qui connaît mieux ce que vous faites. Dieu jugera entre vous, au Jour de la Résurrection, ce en quoi vous divergez »." (Coran 22 : 67-69)

"Que Dieu ait pitié d'un homme tolérant qui vend, achète et cherche à se faire rembourser." [17]

 10. L'Islam est une religion de miséricorde et de pardon

"Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux." (Coran 1 :1)

"Dis : « O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu. Car Dieu pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux." (Coran 39 :53)

"Ya-t-il d'autre récompense pour le bien, que le bien ?" (Coran 55 :60)

"Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu'elle ait été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde de Dieu est proche des bienfaisants." (Coran 7 :56)

"Nul grief sur les faibles, ni sur les malades, ni sur ceux qui ne trouvent pas de quoi dépenser (pour la cause de Dieu), s'ils sont sincères envers Dieu et Son messager. Pas de reproche contre les bienfaiteurs. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux. " (Coran 9 :91)

"Et lorsque viennent vers toi ceux qui croient à nos versets (le Coran), dis : « Que la paix soit sur vous ! Votre Seigneur S'est prescrit à Lui-même la miséricorde. Et quiconque d'entre vous a fait un mal par ignorance, et ensuite s'est repenti et s'est réformé... Il est, alors, Pardonneur et Miséricordieux »." (Coran 6 :54)

"Quand Dieu a décrété la création, il a écrit dans son livre qui est avec lui sur son trône :" Ma miséricorde prévaut sur ma colère. " [18]

 11. L'Islam appelle à l'égalité, à l'unité et à la lutte contre la discrimination raciale

L'Islam honore tous les êtres humains sans distinction de race, de sexe, de religion ou de couleur.

"Certes, Nous avons honoré les fils d'Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures." (Coran 17 :70)

Dieu teste chaque individu sur la base de sa piété et de sa justice.

" O hommes ! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux. Dieu est certes Omniscient et Grand Connaisseur. " (Coran 49 :13)

"Le Prophète Muhammad a dit:" Peuple, votre Seigneur est un et votre père Adam est un. Il n'y a pas de faveur d'un arabe sur un étranger, ni d'un étranger sur un arabe, et ni peau blanche sur peau noire, ni peau noire sur peau blanche, sauf par la justice. Est-ce que je n'ai pas livré le message ? " [19]

L'unité et l'égalité sont soulignées dans de nombreux rituels musulmans :

1.     Dans la prière, les musulmans s'alignent selon le principe du premier arrivé, premier servi. Pas de bancs spéciaux pour les dignitaires et la royauté.

2.     La libération des esclaves est une expiation pour de nombreux péchés en Islam.

3.     Dans le pèlerinage, tous les hommes musulmans, quel que soit leur rang ou leur origine, s'habillent de la même manière dans un simple vêtement blanc et se mêlent sans distinction dans l'exécution des rituels du pèlerinage.

Les musulmans croient que la Ka’aba[20] est le premier lieu de culte construit par le premier humain et le premier Prophète ; Adam. Il a ensuite été reconstruit sur les mêmes fondements par Abraham et son fils Ismaël, qui ont commencé à tourner autour de la Ka’aba. dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Les musulmans croient que l'univers loue également le Créateur. Cela montre l'unité dans la création de l'univers. Lorsque les musulmans font le pèlerinage, ils tournent autour du Ka’aba comme le Prophète Abraham.

De plus, lorsque des musulmans de diverses parties du monde prient le Créateur de leur donner la direction de la Mecque, ils se joignent aux autres musulmans qui prient ailleurs dans le monde dans des cercles humains concentriques, ils adorent Dieu selon le même centre spirituel. Cela signifie que les musulmans prient leur Créateur tout le temps. En d'autres termes, lorsque certains musulmans terminent leur prière de 5 minutes quelque part, un autre musulman commence ses 5 minutes de prière ailleurs. Les horaires de prière dépendent du lever et du coucher du soleil et ils se déroulent parallèlement aux mouvements des pèlerins à la Mecque, ce qui est également compatible avec le mouvement de l'univers.

 12. L'Islam est la religion de la liberté

- Liberté de choisir sa religion, tant qu'ils remplissent leurs obligations envers la société.

"Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s'est distingué de l'égarement. Donc, quiconque mécroit au Rebelle tandis qu'il croit en Dieu saisit l'anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Dieu est Audient et Omniscient. " (Coran2 : 256)

- Combattre l'esclavage

À l'époque préislamique, les esclaves étaient des biens commerciaux et l'esclavage était un système établi. C'était une source de subsistance pour des milliers de personnes. Pour l'aristocratie, le nombre d'esclaves dans la maisonnée était un symbole de statut. L’Islam aurait pu utiliser la force pour parvenir à la soumission, mais cela provoquerait sans aucun doute une animosité. La guerre de l'Islam contre l'esclavage avait pour objectif de changer l'attitude et la mentalité de l'ensemble de la société, afin qu'après leur émancipation, les esclaves en deviennent des membres à part entière, sans qu'il soit besoin de manifestations, de grèves, de désobéissance civile et de révoltes raciales, pour dire que l'Islam guerre contre l'esclavage dans lequel ni l'épée ni le sang n'ont été versés. L’Islam visait à saper les racines de son ennemi et a créé des alliés en suscitant l’instinct de ses adeptes.

Avant l'Islam, l'esclavage était sans restriction. Ceux qui ne pouvaient pas rembourser leurs dettes devenaient des esclaves ; les captifs de guerre ont été tués ou rendus esclaves. Les esclaves en fuite étaient chassés comme des animaux, tués ou capturés. L'Islam a interdit à ses partisans d'asservir les gens dans tous les cas.

- La source des esclaves avant l'Islam était la suivante :

L'envahisseur pourrait faire avec l'ennemi vaincu ce qu'il voudrait. Il pouvait mettre à mort les soldats arrêtés, les condamner à l'esclavage ou les maintenir sous son autorité ou sous son emprise.

Un chef ou un dirigeant peut asservir, selon son souhait incontesté, toute personne résidant sous son domaine.

Un père ou un grand-père avait une autorité absolue sur sa progéniture. Il pourrait les vendre ou les offrir. Les prêter à quelqu'un d'autre, ou les échanger avec le fils ou la fille d'un autre.

L'Islam a complètement asséché les deux dernières sources. Aucun dirigeant n'était autorisé à traiter ses sujets ou ses enfants comme ses esclaves. Chaque individu était doté de droits bien définis ; le souverain et le gouverné, le géniteur et la progéniture devaient vivre dans les limites prescrites par la religion ; personne ne pourrait transgresser ces limites.

L’Islam a élevé le statut d’esclave à celui d’homme libre ; et ouvert de nombreuses voies pour l'émancipation des esclaves.

Avant que la traite des esclaves ne soit lancée à grande échelle par l'Occident (au début de la colonisation), les guerres étaient la principale source d'esclaves. L'Islam n'a pas permis les guerres d'agression. Toutes les batailles menées durant la vie du Prophète Muhammad étaient des batailles défensives.

Dans les batailles imposées aux musulmans, le Prophète Muhammad a ordonné que les prisonniers soient traités avec gentillesse. Ils pourraient obtenir leur liberté s'ils payaient une petite rançon, et certains sans rançon (certains enseignaient aux enfants musulmans de lire et d'écrire en rançon). Des conditions strictes étaient appliquées : aucune mère ne devait être séparée de son enfant, ni un frère d’un son frère.

Après cela, l'Islam a lancé une campagne active pour libérer les esclaves, faisant de la libération d'esclaves un moyen d'expiation pour de nombreux péchés. Si un homme ne parvenait pas à jeûner sans aucune excuse pendant le mois de Ramadan, par exemple, il devait libérer un esclave chaque jour dans certains cas, en plus de rattraper le jeûne. En outre, un esclave devait être libéré pour chaque violation des vœux, un homicide accidentel, le meurtre involontaire d'un musulman et de nombreuses autres infractions.

L'objectif de l'Islam était de créer une société sans ce système odieux. Ainsi, toute femme esclave qui aurait eu un enfant de son maître, elle ne pourrait être vendue et, après la mort de son maître, elle deviendrait automatiquement une femme libre. Contrairement à toutes les coutumes antérieures, l’Islam a ordonné que l’enfant né d’une femme esclave de son maître suive le statut de père. Les esclaves ont le droit de se racheter eux-mêmes soit contre le paiement d'une somme convenue, soit à la fin du service pour une période convenue.

".. , Ceux de vos esclaves qui cherchent un contrat d'affranchissement, concluez ce contrat avec eux si vous reconnaissez du bien en eux; et donnez-leur des biens de Dieu qu'Il vous a accordés,... " (Coran 24:33)

Lorsqu'un esclave veut obtenir un contrat écrit mutuel, le maître doit l'accepter. Dieu a demandé aux musulmans d'aider les esclaves à atteindre la liberté.

L'Islam ordonne également que les esclaves en quête de liberté soient aidés par le trésor public. Le Prophète Muhammad et ses compagnons ont fourni une rançon aux esclaves sans les coffres de l'État. Le Coran reconnaît la libération des esclaves comme l'une des dépenses autorisées de la Zakat (aumône et charité). Quand un esclave veut la liberté, le maître doit l'aider à avoir la liberté de son propre argent. Les esclaves devraient mener une vie respectable après avoir gagné leur liberté. Ainsi, malgré une culture fondée sur l'esclavage, l'Islam a tracé la voie et légiféré le moyen le plus efficace de mettre fin à cette pratique odieuse.

 13. L'Islam est la religion de la justice

L'Islam a déclaré le principe de justice dans le traitement des autres et le maintien de leurs droits. L'injustice a été qualifiée de corruption sur Terre.

"..,donnez donc la pleine mesure et le poids et ne donnez pas aux gens moins que ce qui leur est dû. Et ne commettez pas de la corruption sur la terre après sa réforme. Ce sera mieux pour vous si vous êtes croyants." (Coran 7 :85)

"O les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Dieu et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l’équité : cela est plus proche de la piété. Et craignez Dieu. Car Dieu est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. " (Coran 5 : 8)

"Certes, Dieu vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants-droit, et quand vous jugez entre des gens, de juger avec équité. Quelle bonne exhortation que Dieu vous fait ! Dieu est, en vérité, Celui qui entend et qui voit tout. " (Coran 4 :58)

"Certes, Dieu commande l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l'acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez." (Coran 16 :90)

 14. L'Islam protège les droits

 - Droits sociaux des autres

L'Islam enseigne que les devoirs sociaux devraient être fondés sur la gentillesse et la considération des autres. Coran met l’accent sur des actes de bonté spécifiques et définit les devoirs et les droits dans diverses relations.

"Le Prophète Muhammad a déclaré :" Aucun de vous n'aura confiance avant d'avoir aimé pour son frère ce qu'il aime pour lui-même. " [21]

"O vous qui avez cru ! Quand on vous dit : «Faites place [aux autres] dans les assemblées», alors faites place. Dieu vous ménagera une place (au Paradis). Et quand on vous dit de vous lever, levez-vous. Dieu élèvera en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. Dieu est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites." (Coran 58 :11)

"..,si vous avez de l'aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose où Dieu a déposé un grand bien." (Coran 4 :19)

"Adorez Dieu et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur, et les esclaves en votre possession, car Dieu n'aime pas, en vérité, le présomptueux, l'arrogant. " (Coran 4 :36)

"O vous qui croyez ! N'entrez pas dans des maisons autres que les vôtres avant de demander la permission [d'une façon délicate] et de saluer leurs habitants. Cela est meilleur pour vous. Peut-être vous souvenez-vous. " (Coran 24 :27)

"Si vous n'y trouvez personne, alors n'y entrez pas avant que permission vous soit donnée. Et si on vous dit : « Retournez », eh bien, retournez. Cela est plus pur pour vous. Et Dieu, de ce que vous faites est Omniscient." (Coran 24 :28)

"O vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. " (Coran 49 : 6)

" Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l'un d'eux se rebelle contre l'autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu'à ce qu'il se conforme à l'ordre de Dieu. Puis, s'il s'y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Dieu aime les équitables. " (Coran 49 : 9)

“ Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Dieu, afin qu'on vous fasse miséricorde." (Coran 49 :10)

" O vous qui avez cru! Qu'un groupe ne se raille pas d'un autre groupe : ceux-ci sont peut-être meilleurs qu'eux. Et que des femmes ne se raillent pas d'autres femmes : celles-ci sont peut-être meilleures qu'elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que « perversion » lorsqu'on a déjà la foi. Et quiconque ne se repent pas... Ceux-là sont les injustes. " (Coran 49 :11)

" O vous qui avez cru! Evitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n'espionnez pas ; et ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? (Non!) vous en aurez horreur. Et craignez Dieu. Car Dieu est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux.  " (Coran 49 :12)

 - Honorer les parents

" Et ton Seigneur a décrété : « N’adorez que Lui ; et (marquez) de la bonté envers les père et mère: si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point: «Fi!» et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses.  Et par miséricorde, abaisse pour eux l'aile de l'humilité, et dis : «O mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit»." (Coran 17 : 23-24)

" Et Nous avons enjoint à l'homme de la bonté envers ses père et mère: sa mère l'a péniblement porté et en a péniblement accouché; et sa gestation et sevrage durent trente mois; puis quand il atteint ses pleines forces et atteint quarante ans, il dit: «O Seigneur! Inspire-moi pour que je rende grâce au bienfait dont Tu m'as comblé ainsi qu'à mes père et mère, et pour que je fasse une bonne œuvre que Tu agrées. Et fais que ma postérité soit de moralité saine. Je me repens à Toi et je suis du nombre des Soumis». " (Coran 46 :15)

 - Droits des parentés

" « Et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu'au pauvre et au voyageur (en détresse). Et ne gaspille pas indûment." (Coran 17 :26)

 - Droits des voisins

"Il ne croit pas que les voisins ne sont pas à l'abri de sa conduite préjudiciable." [22]

" Le voisin a plus droit à la propriété qui est proche. " [23]

"Quand tu prépares un bouillon, ajoute de l'eau et donne-en à ton voisin." [24]

"Quiconque a une terre et veut la vendre, laisse-le l'offrir à son voisin." [25]

 - Droits des orphelins

" Quant à l'orphelin, donc, ne le maltraite pas." (Coran 93 : 9)

“…, Et ils t'interrogent au sujet des orphelins. Dis: «Leur faire du bien est la meilleure action. Si vous vous mêlez à eux, ce sont alors vos frères [en religion]. Dieu distingue celui qui sème le désordre de celui qui fait le bien. Et si Dieu avait voulu, Il vous aurait accablés. Certes Dieu est Puissant et Sage. " (Coran 2 : 220)

“ Que la crainte saisisse ceux qui laisseraient après eux une descendance faible, et qui seraient inquiets à leur sujet ; qu'ils redoutent donc Dieu et qu'ils prononcent des paroles justes." (Coran 4 : 9)

 - Droits des animaux

" Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté. Nous n'avons rien omis d'écrire dans le Livre. Puis, c'est vers leur Seigneur qu'ils seront ramenés.  " (Coran 6 :38)

"Une femme a été punie une fois après sa mort pour son chat qu'elle avait gardé confiné jusqu'à sa mort. Elle est donc entrée dans l'incendie. Elle ne lui avait pas donné à manger ni à boire tout en la confinant et ne l'avait pas laissée libre de manger les créatures de la terre.[26]

Un homme avait été pardonné. Il a croisé un chien haletant près d'un puits. La soif avait Presque l'a tué, alors il a enlevé sa chaussure et a tiré de l'eau. Dieu a pardonné ses péchés pour cela. " [27]

"Dieu a ordonné la bonté (et l'excellence) dans tout. Si le meurtre (des animaux à manger) doit être fait, faites-le de la meilleure façon, et quand vous tuez, faites-le de la meilleure manière en commençant par aiguiser le couteau, et mettre l'animal à l'aise. " [28] 

 15. L'Islam aborde les problèmes environnementaux contemporains

" Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu'elle ait été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde de Dieu est proche des bienfaisants.  " (Coran 7 :56)

" La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains ; afin que Dieu leur fasse goûter une partie de ce qu'ils ont œuvré ; peut-être reviendront-ils (vers Dieu)." (Coran 30 : 41)

 16. L’Islam précède la Convention de Genève sur les actes de guerre

Le Prophète Muhammad a ordonné à ses compagnons d’être gentils avec leurs prisonniers et de les mettre devant eux-mêmes en matière de nourriture. Dieu nous dit de donner de la nourriture, malgré notre besoin (pour l'amour de Lui), aux pauvres, aux orphelins et aux captifs.

"Et offrent la nourriture, malgré son amour, au pauvre, à l'orphelin et au prisonnier, (disant) : « C'est pour le visage de Dieu que nous vous nourrissons : nous ne voulons de vous ni récompense ni gratitude. " (Coran 76 : 8-9)

L'Islam commande aux musulmans de faire preuve de miséricorde envers les combattants qui se rendent.

" Et si l'un des associateurs te demande asile, accorde-le-lui, afin qu'il entend la parole de Dieu, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas. " (Coran 9 : 6)

Le Prophète  Muhammad a interdit le meurtre de femmes et d'enfants.[29]

Les aveugles, les infirmes et les moines ne doivent pas être tués, selon les juristes Islamiques, car ils ne font pas partie des combattants, contrairement à la personne âgée.[30]

 17. La finance Islamique stabilise l'économie

En Islam, la monnaie est destinée à l'échange de services et à la construction d'économies. Lorsque nous prêtons de l'argent pour gagner de l'argent avec de l'argent, nous détournons le but de l'argent comme moyen d'échange et de développement et faisons de l'argent une fin en soi.

L’imposition d’intérêts incite les banques et les riches à prêter de l’argent sans crainte de perte. Années consécutives de prêts bancaires, la monnaie avec intérêts a conduit à un monopole de la richesse et a creusé le fossé entre les riches et les pauvres. Au cours des dernières décennies, les gouvernements et les associations ont également suscité un intérêt considérable. Nous avons vu plusieurs exemples d'effondrements de l'économie mondiale consécutive à la gestion des intérêts à l'échelle mondiale. L'usure a le potentiel de corrompre une société d'une manière que d'autres crimes ne peuvent jamais commettre.[31]

" O les croyants ! Ne pratiquez pas l'usure en multipliant démesurément votre capital. Et craignez Dieu afin que vous réussissiez !" (Coran 3 : 130)

" Tout ce que vous donnerez à usure pour augmenter vos biens aux dépens des biens d'autrui ne les accroît pas auprès de Dieu, mais ce que vous donnez comme Zakât (L'aumône), tout en cherchant la Face de Dieu (Sa satisfaction), Ceux-là verront [leurs récompenses] multipliées." (Coran 30 :39)

 18. L'Islam préserve la santé et la richesse

Par la miséricorde de Dieu et sa bonté envers nous, Il nous a permis de manger de bonnes choses et Il n'a interdit rien d'autre que ceux qui sont impurs.

“ Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l'Evangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui ; ceux-là seront les gagnants. " (Coran 7: 157) [32]

" Ils t'interrogent sur le vin et les jeux de hasard. [33]Dis : « Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens ; mais dans les deux, le péché est plus grand que l’utilité ». Et ils t’interrogent : « Que doit-on dépenser (en charité) ?» Dis : « L’excédent de vos biens. » Ainsi, Dieu vous explique Ses versets afin que vous méditiez." (Coran 2 : 219)

" O les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu'une abomination, œuvre du Diable. Ecartez-vous en, afin que vous réussissiez." (Coran 5: 90) [34]

 19. L'Islam surpasse les Nations Unies en matière de droits des femmes

Ce que beaucoup ignorent, c'est que si une femme musulmane veut adopter les droits des femmes tels qu'ils sont déclarés par les Nations Unies et renoncer à ses droits dans l'Islam, ce sera sa perte, car elle a davantage de droits dans l'Islam.

Avant l'avènement de l'Islam, les femmes étaient traitées comme des biens et jouissaient d'un statut inférieur à celui du bétail. Ils ont été offerts dans le commerce ou pris dans le mariage sans leur consentement ou aucune considération pour leurs sentiments.

De nos jours, les gens sont tellement occupés à prouver que les femmes peuvent faire ce que les hommes peuvent faire, qu'elles perdent leur singularité. Les femmes ont en fait été créées pour faire tout ce qu'un homme ne peut pas faire : donner naissance, allaiter, nourrir, etc. Dans l'Islam, hommes et femmes sont égaux devant l'égal de Dieu et sont censés s'acquitter des mêmes devoirs d'adoration, de prière, de foi et d'aumône donner, jeûner et pèlerinage à la Mecque.

De manière générale, l'Islam a amélioré le statut des femmes par rapport aux cultures arabes antérieures, en interdisant l'infanticide féminin et en reconnaissant la pleine personnalité des femmes. La loi Islamique met l'accent sur la nature contractuelle du mariage, exigeant qu'une dot soit versée à la femme plutôt qu'à sa famille, et garantissant les droits des femmes en matière d'héritage, de possession et de gestion de biens.[35] Les femmes ont également le droit de vivre dans le foyer conjugal et de recevoir une pension alimentaire pendant le mariage et pendant le délai d'attente à la suite d'un décès ou d'un divorce.

Le Coran déclare qu’Eve n’est pas tenue responsable du péché d’Adam. Chacun d'eux a accepté sa propre erreur et s'est repenti devant Dieu, et a demandé à Dieu de leur pardonner et Dieu leur a pardonné.

L'Islam a élevé le traitement réservé aux femmes au mieux des bonnes actions.

"Le plus complet des croyants dans la foi est celui qui a le meilleur caractère. Et le meilleur des vous êtes ceux qui sont les meilleurs pour leurs femmes. " [36]

" Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance." (Coran 2 : 228)

“ Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d'aumône, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent de Dieu et invocatrices : Dieu a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense.  " (Coran 33 :35)

" O les croyants ! Il ne vous est pas licite d'hériter des femmes contre leur gré. Ne les empêchez pas de se remarier dans le but de leur ravir une partie de ce que vous aviez donné, à moins qu'elles ne viennent à commettre un péché prouvé. Et comportez-vous convenablement envers elles. Si vous avez de l'aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose où Dieu a déposé un grand bien. " (Coran 4 :19)

" O hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d'un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux-là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d'hommes et de femmes. Craignez Dieu au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Dieu vous observe parfaitement. " (Coran 4 : 1)

“ Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions.  " (Coran 16 :97)

".., elles (vos femmes) sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles,.." (Coran 2 : 187)

" Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent." (Coran 30 :21)

" Et ils te consultent à propos de ce qui a été décrété au sujet des femmes. Dis : « Dieu vous donne Son décret là-dessus, en plus de ce qui vous est récité dans le Livre, au sujet des orphelines auxquelles vous ne donnez pas ce qui leur a été prescrit, et que vous désirez épouser, et au sujet des mineurs encore d'âge faible ». Vous devez agir avec équité envers les orphelins. Et de tout ce que vous faites de bien, Dieu en est, certes, Omniscient. Et si une femme craint de son mari abandon ou indifférence, alors ce n'est pas un péché pour les deux s'ils se réconcilient par un compromis quelconque, et la réconciliation est meilleure, puisque les âmes sont portées à la ladrerie. Mais si vous agissez en bien et vous êtes pieux. Dieu est certes, Parfaitement, Connaisseur de ce que vous faites. " (Coran 4 : 127-128)

Dieu a commandé aux hommes de pourvoir aux besoins des femmes et de leur permettre de conserver toute leur richesse, leur héritage et leurs revenus sans obligation de subvenir aux besoins de leurs familles. Il a protégé les droits des femmes en séparant leur identité, car elles ne sont pas la propriété des hommes. En tant que telles, elles ne sont plus obligées de changer leurs noms de famille pour qu'ils soient ceux de leurs maris. C’est encore la pratique des femmes musulmanes aujourd’hui, tout comme il y a 1400 ans.

Le divorce est autorisé mais détesté ; et le mariage est sanctifié. Si le couple ne peut pas vivre en harmonie, trois étapes sont nécessaires avant le divorce : conseils, médiation et attente d'une période pendant laquelle les esprits se refroidissent.

Marie (la mère de Jésus-Christ) est la seule femme nommée dans le Coran. Bien que le Coran ne nomme aucune femme à part Marie, les femmes jouent un rôle dans nombre des histoires riches et variées racontées dans le Coran.

Par exemple, le Coran décrit la rencontre de la reine de Saba avec le Prophète Salomon et son embrassement ultérieur de sa foi (croire en le Créateur et l’unifier par le culte).

" J'ai trouvé qu'une femme est leur reine, que de toute chose elle a été comblée et qu'elle a un trône magnifique." (Coran 27 :23)

L’histoire nous montre que le Prophète Muhammad a consulté des femmes et pesé sérieusement leurs opinions. Les femmes priaient dans des mosquées avec des hommes, en suivant la condition de modestie, même s'il est préférable de faire la prière pour elle à la maison, donnaient refuge à des hommes, participaient à des guerres, soignaient des hommes au combat, participaient à des transactions commerciales, étaient encouragées à rechercher des connaissances et étaient à la fois instructeurs et élèves au début de la période Islamique.

L’Islam a également donné aux femmes le statut de citoyenne il y a plus de 1400 ans, Jusqu'au siècle dernier, les femmes occidentales devaient défendre leur cause dans les rues avec le "Mouvement pour le suffrage des femmes" afin de revendiquer le droit de vote.

Bien que le Coran autorise une polygamie limitée, ce n’est pas une règle, mais une exception. Beaucoup de gens croient à tort qu’il est obligatoire pour un homme musulman d’épouser plus d’une femme.

" ,... Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n'être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ... " (Coran 4 : 3)

Le Coran est la seule écriture religieuse au monde qui dit «ne marier qu'un seul ». Avant que le Coran ne soit révélé, il n'existait aucune limite supérieure pour la polygamie et de nombreux hommes avaient des dizaines d'épouses, voire des centaines. L'Islam a fixé une limite supérieure de quatre femmes. L’Islam autorise un homme à épouser deux, trois ou quatre femmes, à condition qu’il les traite avec justice, ce qui est extrêmement difficile.

" Vous ne pourrez jamais être équitables entre vos femmes, même si vous en êtes soucieux." (Coran 4 : 129)

Un musulman fait confiance à la règle de Dieu est logique et bon pour tous les humains. Si nous étudions ce sujet de façon scientifique, nous trouverons que les hommes et femmes naissent a peu près au même ratio. Pendant l’enfance même, une fille est plus immunisée qu’un garçon et a beaucoup plus de chance de survivre.

Également pendant les guerres, plus d'hommes que de femmes sont tués. La durée de vie moyenne des femmes est supérieure à celle des hommes et, à tout moment, on trouve plus de veuves dans le monde que de veufs. La population féminine mondiale est supérieure à la population masculine. Limiter à chaque homme d'avoir une seule femme peut ne pas être pratique.

Dans certaines sociétés où la polygamie est interdite, il est courant qu'un homme ait des maîtresses et / ou de multiples relations extra-conjugales. Dans ce cas, la maîtresse peut mener une vie honteuse et non protégée sans droits pour elle-même et ses enfants. Il est étrange que nous n’ayons aucun problème à accepter des relations sans mariage ; mariages de même sexe ; relations sans responsabilité ; enfants sans pères, etc. mais n'ont aucune tolérance pour un mariage légal entre un homme et plus d'une femme. Actuellement, les deux seules options pour une femme qui ne peut pas trouver un mari sont d'épouser un homme marié ou de devenir maîtresse. L'Islam préfère le statut plus honorable d'épouse.

En tout état de cause, une femme a le droit d'être la seule épouse de son mari en énonçant cette condition dans le contrat de mariage. Le principe de base en ce qui concerne les conditions stipulées par les deux partenaires dans le contrat de mariage est qu'il s'agit d'une condition valide qui doit être remplie et qu'il n'est pas permis de la rompre.

Un point très important qui est souvent négligé par la société moderne est le droit que l'Islam a donné aux femmes qu'il ne donne pas aux hommes. Un homme est limité à n'épouser que des femmes non mariées. De toute évidence, cela confère des droits aux enfants et protège leur héritage de leur père. Mais l'Islam autorise les femmes à épouser un homme déjà marié, à condition qu'il ait moins de 4 femmes. Par conséquent, une femme a un plus grand choix d'hommes à choisir. Elle a l'occasion de voir comment l'autre femme est traitée et contracte un mariage en sachant à quoi s'attendre de la part de son mari.

 20. L'Islam est la religion de l'amour et de la coopération

" Et cramponnez-vous tous ensemble au «Habl» (câble) de Dieu et ne soyez pas divisés; et rappelez-vous le bienfait de Dieu sur vous: lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. " (Coran 3 : 103)

" A ceux qui croient et font de bonnes œuvres, le Tout Miséricordieux accordera Son amour." (Coran 19 :96)

 21. L'Islam est le seul moyen de réaliser le bonheur dans cette vie et dans l'au-delà

" Certes, la religion acceptée de Dieu, c'est l'Islam. Ceux auxquels le Livre a été apporté ne se sont disputés, par agressivité entre eux, qu'après avoir reçu la science. Et quiconque ne croit pas aux signes de Dieu, alors Dieu est prompt à demander compte !  " (Coran 3 :19)

" Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants." (Coran 3 :85)

 22. Admiration pour le Prophète Muhammad

Les gens sont intrigués par les excellentes fonctionnalités du Prophète de l'Islam Muhammad - que la paix soit avec lui - de la part de dirigeants non-musulmans de tout temps. Cette intrigue suscite l'intérêt pour son message.

 -Napoléon Bonaparte

"J'espère que le temps n'est pas loin où je pourrai unir tous les hommes sages et instruits de tous les pays et établir un régime uniforme basé sur les principes du Coran qui seuls sont vrais et qui seuls peuvent conduire les hommes à bonheur." (Cité dans Cher fils chrétien Bonaparte et Islam, Paris 1914)

 - M.K. Gandhi

"Je suis devenu plus que jamais convaincu que ce n’était pas l’épée qui occupait une place de choix pour l’Islam à cette époque de la vie. C’était la simplicité stricte, l’effacement total du Prophète, le respect scrupuleux envers ses promesses, son dévouement intense envers ses amis et ses fidèles, son intrépidité, sa confiance absolue en Dieu et en sa propre mission. Celles-ci et non l’épée portaient tout devant elles et surmontaient tous les problèmes. " (Jeune Inde, 1924)

 - Lamartine

"Si la grandeur de l'objectif, la petitesse des moyens et des résultats étonnants sont les trois critères du génie humain, qui pourrait oser comparer n'importe quel grand homme de l'histoire moderne à Muhammad ? Les hommes les plus célèbres ont créé uniquement des armes, des lois et des empires. Ils ont fondé rien d’autre que des puissances matérielles qui s’effritaient souvent devant leurs yeux: cet homme ne déplaça pas seulement des armées, des législations, des empires, des peuples et des dynasties, mais aussi des millions d’hommes dans un tiers du monde alors habité; qu'il déplaçait les autels, les dieux, les religions, les idées, les croyances, les âmes et la patience dans la victoire, son ambition, qui était entièrement consacrée à une idée et ne cherchait en aucune manière un empire; ses prières sans fin, ses conversations mystiques avec Dieu, sa mort et son triomphe après la mort; tout cela ne témoigne pas d'une imposture, mais d'une ferme conviction qui lui donne le pouvoir de rétablir un dogme, ce dogme est double, l'unité de Dieu et l'immatérialité de Dieu; l'ancien racontant ce que Dieu est, ce dernier dit ce que Dieu n'est pas; l'un renversant de faux dieux avec l'épée, l'autre commençant une idée avec des mots.

"Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant des idées, restaurateur de dogmes rationnels, d'un culte sans images. Le fondateur de vingt empires terrestres et d'un empire spirituel qu'est Muhammad. En ce qui concerne tous les standards selon lesquels la grandeur humaine peut être mesurée, nous pouvons bien demander, y at-il un homme plus grand que lui ? " (Histoire De La Turquie, Paris 1854, Vol II, Pp. 276-77)

 - Edward Gibbon et Simon Ocklay

"Ce n'est pas la propagation mais la permanence de sa religion qui mérite notre émerveillement, la même impression pure et parfaite qu'il a gravée à La Mecque et à Médine est conservée, après les révolutions de douze siècles de prosélytes indien, africain et turc du Coran. L’image intellectuelle de la divinité n'a jamais été dégradée par aucune idole visible, les honneurs du Prophète n’ont jamais transgressé la mesure de la vertu humaine et ses préceptes vivants ont limité la reconnaissance de ses disciples dans les limites de la raison et religion. " (Histoire de l'empire sarrasin, Londres, 1870, p. 54)

 - Rév. Bosworth Smith

"Il était César et pape, mais César sans les légions de César : sans une armée permanente, sans garde du corps, sans palais, sans revenu fixe ; si jamais un homme avait le droit de dire qu'il gouvernait par le droit divin, c'était Muhammad, car il avait tout le pouvoir sans ses instruments ni ses supports. " (Muhammad et le Muhammadanisme, Londres 1874, p. 92)

 - Annie Besant

"Il est impossible pour quiconque étudie la vie et le caractère du grand Prophète d’Arabie, qui sait comment il a enseigné et comment il a vécu, de ressentir autre chose que le respect à l'égard de ce puissant Prophète, l'un des plus grands messagers du Suprême. Dans ce que je vous propose, je dirai beaucoup de choses qui peuvent être familières à beaucoup, mais je me sens moi-même chaque fois que je les relis, une nouvelle voie d'admiration, un nouveau sens du respect pour ce puissant maître arabe. " (La vie et les enseignements de Muhammad, Madras 1932, p. 4)

 - Montgomery Watt

"Son empressement à subir des persécutions pour ses convictions, la haute moralité des hommes qui ont cru en lui et qui se sont tournés vers lui comme chef de file, et la grandeur de son exploit ultime, sont autant de arguments en faveur de son intégrité fondamentale. De plus, aucune des grandes figures de l’histoire n’est aussi mal appréciée en Occident que Muhammad. " (Muhammad à la Mecque, Oxford 1953, p. 52) 

 - James A. Michener

"Muhammad, l'homme inspiré qui a fondé l'Islam, est né vers l'an 570 dans une tribu arabe qui adorait les idoles. Orphelin à la naissance, il était toujours particulièrement soucieux des pauvres et des nécessiteux, de la veuve et de l'orphelin, de l'esclave et des défavorisés. A vingt ans, il était déjà un homme d’affaires prospère et devint bientôt directeur de caravanes de chameaux pour une riche veuve. À vingt-cinq ans, son employeur reconnaissant son mérite et son projet de mariage, l’épousera même si elle avait quinze ans de plus. Il en est reste un mari dévoué.

"Comme presque tous les grands prophètes qui l'ont précédé, Muhammad n'a pas hésité à servir de transmetteur de la parole de Dieu, sentant sa propre insuffisance. Mais l'ange a ordonné à 'Lire'. Autant que nous sachions, Muhammad était incapable de lire ou d'écrire, mais a commencé à dicter ces mots inspirés qui révolutionneraient bientôt une grande partie de la terre : "Il y a un Dieu."

"En tout, Muhammad était profondément pratique. Lorsque son fils bien-aimé, Ibrahim, est décédé, une éclipse s'est produite et des rumeurs sur les condoléances personnelles de Dieu ont rapidement surgi. A ce propos, Muhammad aurait annoncé : Il est insensé d’attribuer de telles choses à la mort ou à la naissance d’un être humain.'"

"À la mort de Muhammad, on tenta de le diviniser, mais l'homme qui allait devenir son successeur administratif tua l'hystérie avec l'un des plus nobles discours de l'histoire religieuse :" S'il y en a un parmi vous qui vénérait Muhammad, il est mort Mais si c'est Dieu que vous avez adoré, il vivra pour toujours. " ("L’Islam : une religion mal comprise" dans Reader's Digest (édition américaine), mai 1955, p. 68-70)

 - Michael H. Hart

"Mon choix de Muhammad de figurer sur la liste des personnalités les plus influentes au monde peut surprendre certains lecteurs et être remis en question par d'autres, mais il était le seul homme de l'histoire à avoir remporté un succès suprême sur les plans religieux et laïc." (Un classement des personnalités les plus influentes de l’histoire, New York : Hart Publishing Company, Inc. 1978, p. 33)

 - Sarojini Naidu

"C'était la première religion qui a prêché et pratiqué la démocratie ; car dans la mosquée, lorsque l'appel à la prière est lancé et que les fidèles sont rassemblés, la démocratie de l'Islam s'incarne cinq fois par jour lorsque le paysan et le roi s'agenouillent côte à côte et proclamer : 'Dieu seul est grand'. " (La célèbre poétesse indienne dit - S. Naidu, Les idéaux de l'Islam, discours et écrits, Madaras, 1918)

 - Thomas Caryle

"Comment un seul homme a-t-il pu souder des tribus et des bédouins en guerre en une nation des plus puissantes et civilisée en moins de deux décennies ?"

"Les mensonges (calomnie occidentale) que le zèle bien intentionné a accumulés autour de cet homme (Muhammad) ne sont que scandaleux pour nous-mêmes. Comment un seul homme pourrait-il souder à lui seul des tribus en guerre et des bédouins errants en une nation plus puissante et civilisée plus de deux décennies. Une grande âme silencieuse, une de celles qui ne peut que rester sincère. Il devait allumer le monde ; le Créateur de ce monde l'avait ordonné de la sorte. " (Culte du héros et du héros) 

 - Stanley Lane-Poole

"Il était le protecteur le plus fidèle de ceux qu'il protégeait, le plus doux et le plus agréable des conversations. Ceux qui le voyaient étaient soudain pleins de respect ; ceux qui s'approchaient de lui l’aimaient ; ceux qui le décrivaient diraient :" Je n'ai jamais vu comme avant ou après. "Il était d'une grande taciturnité, mais quand il parlait, c'était avec emphase et délibération, et personne ne pouvait oublier ce qu'il avait dit." (Table Talk du Prophète)

 -George Bernard Shaw

"Je crois que si un homme comme lui assumait la dictature du monde moderne, il parviendrait à résoudre ses problèmes de manière à apporter la paix et le bonheur indispensables. Je l'ai étudié - l'homme et, à mon avis, est loin d'être un anti-Christ. Il doit être appelé le Sauveur de l'humanité. J'ai prophétisé sur la foi de Muhammad selon laquelle l'Europe de demain serait acceptable comme elle commence à l'être pour l'Europe d'aujourd'hui. " (L'Islam authentique Vol. No.8, 1936)

 CONCLUSION:

En Islam, rien ne pousse les gens à l'athéisme. Il n'y a pas de mystère qui déroute l'esprit. L'Islam est simple et profond.

• Il n'y a qu'un seul Dieu ; Il a créé tous les êtres et tous retourneront à Lui.

• Il a envoyé le même message aux prophètes de toutes les nations. Un message simple et direct et une condition de salut : Croire en un seul Dieu et l'unifier dans l'adoration. C'est un concept clair et simple.

• En Islam, il n'y a pas de sacerdoce. La religion est pour tous. Tous les gens sont égaux et sont traités comme ils le méritent, en fonction de leurs actes, de leurs bonnes actions et de leurs devoirs dans ce monde. Il n'y a pas de supériorité d'une race sur une autre.

• C’est le droit du Créateur d’être adoré seul, et le droit de l’être humain d'avoir une connexion directe avec son Créateur.

• Chaque enfant naît sans péché. Tout le monde peut faire appel au Créateur sans aucun intermédiaire. Si l’enfant est laissé seul sans ses parents ni aucun enseignement, il grandira en adorant le Créateur seul. À l'âge de la puberté, il va être responsable de ses actions et il a le choix de rester monothéiste adorer seul son Créateur, ou pour changer sa religion naturelle et prendre un mauvais chemin en priant Dieu par un intermédiaire (Jésus, Marie, Bouddha, idoles, Muhammad ... etc.).

• Il n'y a pas de péché original, pas de sacrifice d'innocent pour les péchés d'autrui. Dieu teste chaque individu sur la base de sa piété et de sa justice.

•L’islam appelle aux bonnes manières et éviter le mal, donc le mauvais comportement des certains musulmans, est en raison de leurs habitudes culturelles ou à leur ignorance de leur religion.

• L’Islam n’entre pas en conflit avec la science.[37] Il convient de rappeler que de nombreux scientifiques occidentaux qui ne croyaient pas en Dieu ont perçu Son existence à travers des découvertes scientifiques.[38]

• Le nom ‘Islam’ n’a aucun lien avec une personne, un lieu spécial ou groupe, mais reflète la relation avec Dieu (soumission à Dieu).

• Le Prophète Muhammad a été envoyé à tous les peuples avec le message pur de l'islam.

"Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour toute l'humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas. " (Coran 34 :28)

• Être musulman est simple et facile. Tout ce que la personne doit faire est de dire une phrase connue sous le nom de témoignage de foi, qui est :

Je témoigne qu'il n'y a pas de dieu digne d'adoration sauf un seul Dieu ; le Créateur (Allah), qu'il n'a ni partenaire ni fils, et je témoigne que Muhammad est Son serviteur et Son dernier messager. Je témoigne que les messagers de Dieu sont vrais, je témoigne que le Paradis et Feu d'enfer sont vrais.



[1] les chrétiens, les juifs et les musulmans au Moyen-Orient, utilisent le mot "Allah" pour se référer à Dieu, ce qui signifie l'Unique Dieu. Le mot "Allah" a été mentionné dans l'Ancien Testament 89 fois. Le mot "Allah" apparaît dans le texte Sanscrit original. (Reg Veda - Livre 2 hymne 1, verset 11).

[2] (Adimanav, Aadim in Sanskrit) premier homme créé par Dieu.  

[3] Une ville d’Arabie saoudite, où les musulmans croient avoir la première Maison de Dieu (Ka’aba), a été désignée pour que l’humanité vénère Dieu seul, sans intermédiaire.

[4] La référence de Dieu à lui-même en tant que NOUS dans de nombreux versets du Coran désigne Grandeur et Power en arabe. En anglais, cela s'appelle le WE royal, où un pronom pluriel est utilisé pour désigner une seule personne occupant une haute fonction, telle qu'un monarque. Pour éviter tout doute, le Coran nous a constamment rappelé le pronom singulier en référence à Dieu, lorsqu'il a été appelé par ses serviteurs.

[5] La civilisation islamique a réussi à illustrer l'esprit et la pensée. La religion de l'Islam était elle-même responsable non seulement de la création d'une civilisation mondiale à laquelle participaient des personnes d'origines ethniques différentes, mais elle jouait également un rôle central dans le développement de la vie intellectuelle et culturelle à une échelle sans précédent. Pendant environ huit cents ans, l’arabe a été la principale langue intellectuelle et scientifique du monde.

[6] Tout ce qui existe dans l'univers est sous la possession et la domination de Dieu. Il a une connaissance approfondie, un pouvoir dominant et un contrôle absolu. Tout est soumis à sa connaissance et à sa volonté absolue. Le Soleil, les planètes et les galaxies fonctionnent avec précision, sans échec depuis leur création. Cette même précision a été appliquée à la création des humains. L'harmonie parfaite et l'ordre entre le corps et l'âme montrent que Dieu ne met jamais les âmes de l'homme dans des corps d'animaux et ne le laisse jamais errer entre plantes et insectes (réincarnation), au cas où la personne ne saura jamais quel a été son passé dans sa dernière vie. Dieu créa l'homme humain de manière innée, lui donna l'esprit et la connaissance et lui assigna le rôle de vice-gouverneur pour la Terre et de commandant d'autres créatures. Dieu n'humiliera jamais les êtres humains. Jour du Jugement, Paradis et le feu d'enfer représentent la Justice du Créateur, lorsque les péchés et les bonnes actions des hommes sont pesés, comme le dit le Coran : "quiconque fait le poids du bien d'un atome le verra et quiconque fera une le poids du mal de l'atome le verra. " (Coran 99 : 7-8)

[7] L'expansion progressive de l'univers est l'une des découvertes les plus importantes de l'époque moderne.

[8] Le cycle de l'eau tel que nous le connaissons aujourd'hui a été décrit il y a 500 ans. Avant cela, beaucoup de gens croyaient que l’eau de l’océan était rejetée dans le sol, qui formait des sources et des réservoirs souterrains. On pensait également que l'humidité dans le sol se condensait pour former de l'eau.

.

[9] Le Coran a donné le bon point de vue de manière autoritaire il y a 1400 ans Selon les théories modernes, les montagnes ont joué un rôle clé dans la formation et la stabilité de la masse continentale. Ils contribuent également à la stabilité de la croûte terrestre, qui est relativement très mince. Sous la croûte se trouvent des roches en fusion à des températures très élevées. Description coranique et découvertes scientifiques modernes concordent données scientifiques modernes indiquent que la vie est d'origine aquatique et que l'eau est la principale composante de la cellule vivante. L'humanité ne le savait pas du temps de Muhammad. À propos de l'équilibre dans le règne végétal. (Zakir Naik. Coran et science)

[10] Le professeur émérite Keith L. Moore est l’un des scientifiques les plus éminents au monde dans les domaines de l’anatomie et de l’embryologie et est l’auteur du livre intitulé The (Developing Human), qui a été traduit en huit langues. Ce livre est un ouvrage de référence scientifique et a été choisi par un comité spécial des États-Unis comme étant le meilleur livre écrit par une personne. En 1981, lors de la septième conférence médicale à Dammam, en Arabie Saoudite, le professeur Moore a déclaré : « Ce fut un grand plaisir pour moi d'aider à clarifier les déclarations du Coran sur le développement humain. Il est clair pour moi que ces déclarations doivent être venues à Muhammad de Dieu, car presque toute cette connaissance n'a été découverte que plusieurs siècles plus tard. Cela me prouve que Mahomet doit avoir été un messager de Dieu. Par conséquent, la question suivante a été posée au professeur Moore : "Cela signifie-t-il que vous croyez que le Coran est la parole de Dieu ?" Il a répondu : "Je ne trouve aucune difficulté à accepter cela."

[11] C'est le cycle exact du développement embryonnaire tel que découvert par la science moderne.

[12] Sahih Muslim.

[13] Sahih Muslim.

[14] Sahih Bukhari.

[15]Les pères ne seront pas mis à mort pour leurs enfants, pas plus que les enfants ne seront mis à mort pour leurs pères ; une personne sera mise à mort pour son propre péché.” (Deutéronome 24 :16)

[16] Sahih Muslim.   

[17] Sahih Bukhari.

[18]Ibn Majah. Sahih.

[19]Musnad Ahmad. Sahih.

[20] La Ka’aba est un bâtiment recouvert de tissu noir qui est situé dans la ville de La Mecque (en Arabie saoudite). Il a une porte mais pas de fenêtre. Personne n'est enterré dans la Kaaba, c'est une salle de prière et non une tombe. Un musulman en prière dans la Ka’aba peut prier dans n’importe quelle direction. La Ka’aba a été reconstruite à plusieurs reprises. Les musulmans croient que le prophète Abraham et son fils Ismaël ont été la personne la plus importante à avoir reconstruit la Ka’aba. Une partie originale des murs extérieurs de la Ka’aba est la pierre noire que les musulmans croyaient être venue sur la Terre avec Adam. Les musulmans ne croient pas que cette pierre est divine ou n’a aucun pouvoir de guérison ou autre pouvoir spécial.

[21] Sahih  Bukhari & Muslim.

[22] Sahih Bukhari.

[23] Sunan In Majah.

[24] Sunan In Majah.

[25] Sunan In Majah.

[26] Sahih Bukhari.

[27] Sahih Bukhari&Muslim.

[28] Sunan Ibn Majah.

[29] Sahih Muslim.

[30] Imam Malik’s Muwatta.

[31]  "Le genre le plus détesté, et avec la plus grande raison, est l'usure, qui fait un gain de l'argent même et non de son objet naturel. L’argent était destiné à être utilisé en échange, mais pas à augmenter à des intérêts. Et ce terme, qui signifie la naissance de l'argent de l'argent est appliqué à la génération d'argent parce que la progéniture ressemble à la société mère. C’est pourquoi, parmi tous les modes d’enrichissement, c’est le plus contre nature. "(Aristote) "Prendre l'usure pour de l'argent prêté est injuste en soi, car c'est vendre ce qui n'existe pas, et cela conduit évidemment à une inégalité qui est contraire à la justice " (Thomas d'Aquin)

[32] Le porc est un animal sale, la viande de porc est nocive pour l’être humain, elle vit sur la terre, elle rebute les personnes saines qui refuser de le toucher, parce que le manger est une cause ou un signe de la bizarrerie d'une personne. La science moderne a prouvé de nombreux points, à savoir que le porc est parmi les viandes qui contiennent le plus de cholestérol, et les acides gras présents dans la viande de porc ont une formation inhabituelle par rapport aux acides gras dans d'autres types d'aliments. La viande du porc contribue à la propagation des cancers du côlon, du rectum, de la prostate, du sang et contribue à l'obésité et les maladies connexes difficiles à traiter.

[33] Le jeu est considéré comme une inimitié entre les participants. L'influence dominante sur les joueurs est celle de la haine et de l'inimitié. Les cas de suicide sont fréquents dans les bois entourant Monte Carlo. Le plus souvent, ceux qui arrivent dans cette ville pour jouer perdent tout leur argent. Parfois, ils ne peuvent même pas payer leur voyage de retour.

[34] Un homme perd ses esprits sous l'influence de l'alcool, ce qui rend son comportement très indiscret, son mauvais comportement crée des ennemis à lui et peut provoquer assassiner ses propres membres de la famille et des amis.

[35] Lorsqu'un défunt laisse un fils et une fille, l'homme hérite de deux fois la part de la femme. Mais l’héritier est obligé de subvenir aux besoins d’une femme (c’est-à-dire son femme) et leurs enfants. D'autre part, la femme héritière est confiée à ses enfants par un autre homme (son mari). Maintenant, le part hérité par la femme est purement sa propre propriété. C’est exempt d’obligations d’aide financière et elle peut l’épargner pour tout besoin ou toute urgence l'avenir.

[36] At-Tirmidhi et authentifié par Al-Albani.

[37] Il y a une différence entre l'événement primaire et la cause primaire, l'événement primaire selon la science est le Big Bang (Une théorie scientifique sur comment l'univers a commencé), mais la cause primaire est celle qui a causé le Big Bang. Au cours de la philosophie ancienne, Aristote a fait valoir que le monde devait exister d'une source éternelle. Une source primaire sans cause. "Dieu à Aristote est la première de toutes les substances, la première source de mouvement nécessaire qui est lui-même insensible. Dieu est un être à la vie éternelle et à la parfaite bénédiction, engagé dans jamais mettre fin à la contemplation. " (Science et philosophie)

[38] En 2007, Sir Anthony Flew, le philosophe athée le plus influent du vingtième siècle, a publié un livre affirmant : "Il y a un Dieu." Flew a déclaré que "les arguments les plus impressionnants pour l'existence de Dieu sont ceux soutenus par les découvertes scientifiques récentes.