• Abdelkarim Ibn Abdallah Al-Khoudayr "Nombre de données : 88"

    Description résumée :Nom: `Abd-Al-Karîm ibn `Abd-Allah ibn `Abd-Ar-Rahmân ibn Hamad Al-Khoudayr

    Lieu et Date de Naissance:Il est né à Bourayda en 1374 H..

    Sa Fonction: Il est membre du corps professoral au département de la Sunna et de ses sciences dans la faculté des Oussouls de la religion à l’Université Islamique de l’Imam Mohammad ibn Sa`oud à Riyad, et ce jusqu’à sa retraite anticipée le 27/8/1424 H. Le samedi 19/2/1430 H, un arrêté Royal désignant le Cheikh (qu’Allah le protège) comme membre du Comité des Grands Savants a été émis. Le dimanche 25/5/1431 H, un arrêté Royal désignant le Cheikh (qu’Allah le protège) comme membre à plein temps du Comité Permanent des Recherches et de Délivrance des Fatwas qui émane du Comité des Grands Savants avec le grade d’Excellence a été émis.

    Ses Cheikhs:
    A Al-Qassim:

    1- Cheikh Mobârak ibn Hassan Ar-Râjih (qu’Allah lui fasse miséricorde)..
    2- Cheikh Ibrâhîm ibn Mohammad Al-Mochaïqih (qu’Allah le protège).
    3- Cheikh Mohammad Ad-Dhâkir (qu’Allah lui fasse miséricorde).
    4- Cheikh Mohammad ibn Saleh Al-Motawwa` (qu’Allah lui fasse miséricorde).
    5- Cheikh Saleh ibn Ahmad Al-Kharîssî (qu’Allah lui fasse miséricorde).
    6- Cheikh Saleh As-Sakîtî (qu’Allah lui fasse miséricorde).
    7-Cheikh `Ali Ad-Dâle` (qu’Allah lui fasse miséricorde).
    8-Cheikh Mohammad ibn `Ali Ar-Rôq (qu’Allah lui fasse miséricorde).
    9- Cheikh Fahd ibn Mohammad ibn Hamoud Al-Mouchaïqih (qu’Allah le protège)..

    A Riyad:

    1- Cheikh `Abd-Allah ibn `Abd-Ar-Rahmân Al-Ghadayân (qu’Allah le protège)..
    2- Son Eminence Cheikh `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz (qu’Allah lui fasse miséricorde).
    3- Cheikh Fahd ibn Homaïn Al-Fahd Al-Homaïn (qu’Allah lui fasse miséricorde).
    4- Cheikh `Abd-Ar-Rahmâne As-Sadhân (qu’Allah le protège).
    5- Cheikh `Abd-Al-`Azîz Ad-Dâwoud (qu’Allah le protège).
    6- Cheikh `Abd-Al-`Azîz Al-Fâleh (qu’Allah le protège).
    7- Cheikh Saleh ibn `Abd-Ar-Rahmân Al-Atram (qu’Allah lui fasse miséricorde).

    Ses Ouvrages:

    1- Le Hadith faible (Da`îf) et l’avis religieux relatif au fait de le considérer comme une preuve (Edité).
    2- Reproduction de la première partie de "Fath Al-Moughîth" d’As-Sakhâwî (Edité).
    3- Reproduction de "Ar-Raghbatou Charhou An-Noukhbah" (Edité).
    4- Charh Qassab As-Soukkar (Manuscrit).
    5- Charh Al-Waraqât (Manuscrit).
    6- Charh At-Tajrîd As-Sarîh Li Ahâdîth Al-Jâmi` As-Sahîh (Manuscrit).

    Il a également rédigé des commentaires et des remarques sur les ouvrages de références en matière d’exégèse, de Hadith, de croyance (`Aqîda) et autres.

    Son Identité:

    `Abd-Al-Karîm ibn `Abd-Allah ibn `Abd-Ar-Rahmâne ibn Hamad Al-Khoudayr, surnommé Abou Mohammad. Il est né à Bourayda en 1374 H. Il a actuellement presque cinquante ans, qu’Allah fasse que sa vie soit longue et consacrée à l’obéissance à Lui. Il a lu le Coran durant son enfance auprès d’un récitateur appelé Cheikh Mobârak ibn Hassan Ar-Râjih, puis auprès de Cheikh Ibrâhîm ibn Mohammad Al-Mochaïqih. En 1385 H, il a lu auprès de l’Honorable Cheikh Mohammad Ad-Dhâkir une majeure partie du Coran, et il a récité les Sourates Al-Baqarah et Âl-`Imrâne.

    Ses Etudes:

    Il a intégré l’école primaire en 1381 H, puis il en fut diplômé en 1386 H, pour intégrer l’Institut Scientifique à Bourayda en 1387 H, d’où il fut diplômé en 1393 H, année à laquelle il a intégré la faculté de Charia à Riyad. Il en fut diplômé en 1397 H, et il a immédiatement désigné comme maître de conférences à la faculté des Oussouls de la religion, au département de la Sunna et de ses sciences. Il a alors poursuivi ses études et a obtenu le Magistère en 1402 H, l’intitulé de son mémoire était : "Le Hadith faible (Da`îf) et l’avis religieux relatif au fait de le considérer comme une preuve". En 1407 H, il a obtenu le Doctorat et l’intitulé de sa thèse était : "Reproduction de la première partie de "Fath Al-Moughîth Bi Charh Alfiyat Al-Hadith" de l’Erudit Mohammad ibn `Abd-Ar-Rahmâne As-Sakhâwî. Par la suite, il a été désigné professeur assistant au département de la Sunna et ses sciences à la faculté des Oussouls de la religion, et ce jusqu’à sa retraite anticipé le 27/8/1424 H alors qu’il était âgé de cinquante ans. Le 19/2/1430, un arrêté Royal désignant le Cheikh (qu’Allah le protège) comme membre du Comité des Grands Savants a été émis. Le dimanche 25/5/1431 H, un arrêté Royal désignant le Cheikh (qu’Allah le protège) comme membre à plein temps du Comité Permanent des Recherches et de Délivrance des Fatwas qui émane du Comité des Grands Savants avec le grade d’Excellence a été émis.

    Son Parcours Scientifique:

    Durant ses premières années, il a étudié auprès de Cheikh Mohammad ibn Saleh Al-Motawwa` (qu’Allah lui fasse miséricorde) les principes des sciences ("Thlâthatou Al-Oussoul", "Âdâb Al-Machy Li Assalât", "Zâdou Al-Moustaqni`", "Le Livre de l’Unicité" (Kitâbou At-Tawhîd) et d’autres textes scientifiques fondamentaux. Il a également fréquenté l’Honorable Cheikh Saleh ibn Ahmad Al-Kharîssî (qu’Allah lui fasse miséricorde) qui était à l’époque le président des tribunaux d’Al-Qassim. Par la suite, il s’est déplacé à Riyad et a étudié auprès de Cheikh `Abd-Allah ibn `Abd-Ar-Rahmâne Al-Ghadayân les Oussouls et les règles de Fiqh et auprès de Son Eminence Cheikh `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz (qu’Allah lui fasse miséricorde) dans "Al-Farâ’id", "L’Exégèse" d’Ibn Kathîr, "Les Sounans" d’At-Tirmidhî et d’autres ouvrages. Ainsi, il fréquentait le Cheikh et étudiait auprès de lui à la mosquée et chez lui (qu’Allah lui fasse miséricorde). Après sa sortie de la faculté de Charia et lors de son année préparatoire, il s’est consacré à l’étude approfondie des longs ouvrages en effectuant des commentaires et en extrayant les contenus profonds. Ainsi, il a analysé les livres d’exégèse, de Hadith et de croyance (`Aqâ’id), de même, il a lu les livres de Fiqh, d’Histoire et de littérature.

    Ensuite, il a étudié auprès de Cheikh Saleh ibn `Abd-Ar-Rahmâne Al-Atram le début de "Charh Al-Boukhârî" de l’Erudit Ibn Hadjar. Quant aux Cheikhs auprès de qui il a fait ses études à l’Institut Scientifique à Bourayda, il s’agit entre autres de Cheikh Saleh As-Sakîtî, Cheikh `Ali Ad-Dâle`, Cheikh Mohammad ibn `Ali Ar-Rôq (qu’Allah leur fasse miséricorde), Cheikh Fahd ibn Mohammad Al-Mouchaïqih (qu’Allah le protège) et d’autres.

    S’agissant des Cheikhs auprès de qui il a fait ses études à la faculté de Charia, il s’agit entre autres de Cheikh Fahd ibn Homaïn, Cheikh `Abd-Al-`Azîz Ad-Dâwoud, Cheikh `Abd-Al-`Azîz Al-Fâleh, Cheikh `Abd-Ar-Rahmâne As-Sadhân (qu’Allah les protège) et d’autres savants et Cheikhs.

    Le Cheikh (qu’Allah le protège) tient particulièrement à la recherche scientifique et ceci est visible à travers sa bibliographie scientifique riche en livres divers et en manuscrits et qui constitue une référence pour bien des chercheurs.

    Ses Contributions Scientifiques:

    Le Cheikh a de nombreuses participations dans le domaine de la science à travers l’encadrement des mémoires de Magistères et des thèses de Doctorats dans le département de la Sunna et de ses sciences et l’organisation de conférences scientifiques dont plusieurs ont été enregistrées, notamment : Le commentaire du chapitre du jeûne de l’ouvrage "Zâdou Al-Moustaqni`" et du chapitre du Pèlerinage "Hadj" du même ouvrage, L’interprétation du Hadith de Jâbir relatif au Hadj, Le commentaire du poème "Noukhbatou Al-Fikr" et du poème "Al-Waraqât", ainsi que de nombreux autres commentaires dont la plupart sont enregistrés, qu’Allah en soit Loué.

    Le Cheikh a par ailleurs participé à plusieurs congrès scientifiques organisés à travers les régions du Royaume.

    Le Cheikh a aussi participé à des émissions à la Radio du Noble Coran, en l’occurrence :

    Une émission intitulée "Liqâ’oun fî Mawkibi Ad-Da`wah" où il a évoqué ses parcours scientifique et professionnel. Cette rencontre a été présentée par le Professeur Mohammad Al-Mouchawwah et émise à la radio en 1420 H.

    Le Cheikh a également présenté trente épisodes relatifs au Fiqh du jeûne émis à la radio durant le mois de Ramadan de l’an 1421 H.

    Il prépare aussi une émission hebdomadaire à la même radio qui traite du commentaire du résumé du Sahîh d’Al-Boukhârî d’Az-Zoubaïdî.

    Il a présenté trente épisodes sur la guidance prophétique (Al-Hadi An-Nabawî) lors du mois de Ramadan de l’an 1423 H,

    ainsi que trente épisodes sur les moralités prophétiques (Ach-Chamâ’il An-Nabawiyah), émis à la radio durant le mois de Ramadan de l’an 1424 H.

    Treize épisodes relatifs au Fiqh du Hadj selon l’Imam Al-Boukhârî et auxquels il a participé ont été émis à la radio pendant la période de Hadj de l’an 1424 H.

    Enfin, il est invité à des rencontres à la même radio autour de la bibliothèque du chercheur scientifique,

    de même qu’il répond aux questions des auditeurs de la radio du Coran chaque vendredi à seize heures..

    Ses Cours Scientifiques:

    Le Cheikh organise des cours scientifiques la majorité des jours de la semaine. Lors de cours précédents, il a présidé à la lecture de plusieurs textes et commentaires scientifiques dont certains ont été lus en entier et d’autres en partie, nous les citerons brièvement : "Charh Al-Waraqât" d’Al-Mahallî, "Al-Qlâ’id Al-`Anbariyyah fî Charhi Al-Mandhoumati Al-Bîqouniyah", "Khoulâssatou Al-Kalâm", "At-Ta`lîqâtou As-Sounniyyatou `Ala Al-`Aqîdati Al-Wâssitiyah" d’Ibn As-Sa`dî, "At-Tawhîd" d’Ibn Khouzaïmah, "Mokhtassar Qawâ`id Ibn Radjab" d’Ibn As-Sa`dî, "Charh `Ilal At-Tirmidhî", "Fath Al-Bârî", "Alfiyat Al-Hadîth", "Al-Boulboul Fî Oussouli Al-Fiqh", "Al-Bâ`ith Al-Hathîth", "Qassab As-Soukkar", "Al-Mowatta’", "Mousnad Al-Imâm Ahmad", "Al-Mountaqâ" d’Al-Majd ibn Taymeya, "Fath Al-Majîd", "Kitâb At-Tawhîd", "Taïssîr Al-`Azîz Al-Hamîd", "Qorratou `Oyouni Al-Mowahhidîn", "Al-’Âjorroumiyyah", "Akhssar Al-Mokhtassarât", "Al-Moufham Charh Mokhtassar Sahîh Mouslim Li Al-Qortobî", "Al-Mowaqqadhah" d’Ad-Dhahabî, "Fath Al-Moughîth", "Al-Kâfî" d’Ibn Qodâmah, "Thlâthatou Al-Oussoul", Al-Arba`in An-Nawawiyah", "Ad-Dorar As-Sunniyah", "Tafssîr Al-Jalâlaïn", "Tafssîr Ibn Kathîr"...

    Enfin, qu’Allah protège le Cheikh, allonge sa vie, fasse que sa science soit utile à l’Islam et aux musulmans, lui accorde la réussite dans ce qui est bien et le protège de tout mal visible ou non-visible.

Votre avis nous intéresse