• Abdurrahman As-Sudays "Nombre de données : 100"

    Description résumée :Abdurrahman Ibn Abdilaziz As-Sudays est le premier imam de la Grande mosquée de la ville sainte La Mecque. C’est un grand réciteur du saint Coran de renommée mondiale.

    D’origine du la tribu Anazi, Abdurrahman As-Sudays est né en Arabie Saoudite.

    Abdurrahman As-Sudays a pu mémoriser le Coran alors qu’il n’avait que 12 ans. Il a décroché son diplôme en 1979 de l’institution scientifique de Riyadh avec la mention ’Excellent’.

    En 1983, Abdurrahman As-Sudays a entamé ses études à l’université de l’imam Muhammad ben Saud de Riyadh où il a obtenu un diplôme de la charia et une maîtrise de la charia en 1987.

    Par la suite, il a décroché son doctorat en charia islamique de l’université ”Umm al-Qura” de La Mecque en 1995.

    Il est connu pour la particularité de sa voix douce et sa psalmodie (Tajwid) singulière du Saint Coran. il a reçu le prix de ”la personnalité islamique de l’année” dans le 9ème Award annuel international de la récitation du coran à Dubaï en 2005.
    Il est actuellement imam de la grande mosquée sacrée de La Mecque (Al-Haram Al-Mequi) et ceci depuis l’âge de 23 ans.

    Qu’Allah le préserve et l’assiste !

    Autre biographie :

    Son nom complet est docteur Abdurrahman ibn ‘Abdilaziz ibn Abdillah ibn Muhammad et il est appelé As-Sudays. Que l’on se trouve en Europe du nord, en Asie du sud ou dans les savanes d’Afrique, il n’est pas un musulman qui ne connaisse sheikh As-Sudays. En effet, le monde musulman connaît l’imam As-Sudays, l’imam de la Mosquée Sacrée.

    Il nous semble donc important de nous intéresser à la vie de ce Cheikh. Un imam remarquable, tant par sa voix que par sa science.
    Cheikh As-Sudays, un homme aimé de tous

    Allah a créé des serviteurs que les gens aiment et respectent. Il ne fait pas l’ombre d’un doute que sheikh As-Sudays en fait partie. En effet, les musulmans aiment l’écouter, l’aiment et le respectent. Les gens sont heureux lorsqu’ils le voient sobhanAllah.
    De plus, Allah l’aime car il lui a facilité le fait de devenir imam à la Mosquée Sacrée, de diriger la prière de millions de musulmans dans le lieu le plus propre au monde.
    Par ailleurs, lorsque l’on écoute sa récitation, on se sent apaisé sobhanAllah tellement que sa voix emporte…
    Ses origines et ses études

    Ses racines proviennent de la ville de ‘Amza qui se situe dans le département d’Al Bikiriya, près de la ville de Riyad. Il est né à Riyad en 1382.

    Sheikh As-Sudays a étudié à Riyadh. En effet, il intégra l’institut scientifique de Riyadh. Il a terminé ses études dans cet institut en 1399 en décrochant une mention excellent. À la suite de cela, il est entré à l’université de sciences islamiques de Riyadh et a fini ses études en 1403.

    Son père voulait qu’il apprenne le Saint Coran depuis son plus jeune âge. C’est ainsi qu’il l’a emmené dans une association spécialisée dans l’apprentissage du Coran. Sheikh Abdurrahman ibn Abdillah Al-Rayyan était le gérant de cette association. Sheikh Muhammad Majid était quant à lui enseignant au sein de cette même association.

    Un grand nombre de Shuyoukh ont enseigné le Saint Coran à Sheikh As-Sudays. Le dernier d’entre eux fut sheikh Muhammad Ali Hasan. C’est ainsi que sheikh As-Sudays termina l’apprentissage du Saint Coran dans sa totalité à l’âge de douze ans.

    Sheikh As-Sudays, une voix hors du commun
    Dès son plus jeune âge, Sheikh As-Sudays s’est fait remarquer par sa voix hors du commun. En effet, à chaque fois qu’il récitait le Saint Coran, les auditeurs étaient émus. Ainsi, le nom d’As-Sudays était connu de tous. On parlait de lui à travers l’Arabie Saoudite tellementque sa voix était belle macha Allah.À l’âge de vingt-deux ans, en 1404, Sheikh As-Sudays devint imam à la mosquée Sacrée. La première fois qu’il dirigea une prière à la Mecque fut le dimanche 22 du mois de Cha’bane. Il s’agissait de la prière du ‘Asr. Quant à sa première khoutba (sermon), elle eu lieu le 15 du mois de Ramadan de la même année (1404).
    Sheikh As-Sudays ou la soif de savoir
    Sheikh As-Sudays a toujours eu une curiosité accrue et un fort intérêt pour le savoir islamique. C’est ainsi que depuis sa plus tendre enfance, il fut excellent à l’école.
    En 1408, il a obtenu son Master avec mention excellent à l’université islamique nommée « imam Mohamed ibn Sou’oud », dans le département du fiqh. L’intitulé de son Master était : « Les problématiques qui concernent l’opposition entre Ibn Qudama et l’imam Al Ghazali ».

    Après son Master, il est devenu maître de conférence à l’université d’Oum al Qura à la Mecque au sein du département de la justice. Puis, il a obtenu son doctorat dans cette même université avec mention excellent en 1416. Sa thèse a été publiée. Cette dernière portait sur le fiqh et était plus particulièrement une étude et une enquête sur les fondements du fiqh de l’imam al Hanbali. Son promoteur fut le professeur Ahmed Fahmi. Au sein du jury ayant validé sa thèse se trouvait le professeur ‘Abdallah ibn ‘Abd al Mohsin al Turki. Ce dernier était le président d’une assemblée mondiale islamique. Parmi les membres du jury se trouvait également le docteur ‘Ali ibn ‘Abbas al Hakami, président du département des études islamiques à l’université d’Oum al Qura.
    Sheikh As-Sudays, bien plus qu’un imam
    Sheikh As-Sudays est le gérant de la Mosquée Sacrée et de la Mosquée du Prophète (‘alayhi salat wa salam) depuis 1433, suite à un décret du roi. Il a donc été nommé ministre de ces deux Mosquées Macha Allah.

    Sheikh As-Sudays est aussi professeur de fiqh à l’université d’Oum al Qura. En effet, il a eu un agrément afin d’y enseigner. Par ailleurs, il a reçu de nombreux prix et récompenses. Entre autres, il a eu le prix de la personnalité islamique mondiale. Il a également reçu une récompense de hafidh el Coran de la part de Dubaï en 1426.

    De même, il a ouvert un institut de recherche qui porte son nom. Cet institut a pour spécialité les fondements du fiqh en sciences islamiques. Il se situe au sein de l’université islamique Mohamed ibn Sou’ib.

    Enfin, il est gérant d’un groupe de da’wa islamique à la Mecque. Sheikh As-Sudays a également ouvert une université avec possibilité de cours par correspondance. Cette université se nomme « Knowling international university ».
    « Ô Abdarahmane, apprend le Coran pour être imam à la Mosquée Sacrée »

    Docteur Soudais, malgré sa popularité et son beau parcours macha Allah, n’oublie jamais l’aide d’Allah et de ses parents pour l’apprentissage du Coran. C’est ainsi qu’il se rappelle toujours des encouragements de sa mère (qu’Allah lui fasse miséricorde). En effet, lorsqu’il était petit, cette dernière lui disait : « Ô Abderahmane, apprend le Coran pour être imam à la Mosquée Sacrée ». Sheikh As-Sudays déclare que cette phrase est toujours ancrée dans sa mémoire et qu’elle se répète sans cesse dans son esprit. Ainsi, ce grand Sheikh entend toujours la voix de celle qui l’a mis au monde.

    De plus, il a confirmé que les invocations des parents sont toujours exaucées. Il conseille donc aux gens de toujours faire des dou’as à leurs enfants.

    Lorsque l’on voit Sheikh As-Sudays, ce dernier a toujours un sourire. Ce détail fait le bonheur des musulmans qui le croisent al hamdouliLlah. Cela est aussi et surtout une aumône macha Allah.

    Qu’Allah préserve Sheikh As-Sudays et le couvre de Son infinie Bénédiction. Puisse-t-il lui accorder la meilleure des récompenses ainsi que Sa Protection.
    Par Oum Ayoub

Votre avis nous intéresse