Description résumée

Khaled Al-Jeraissy, auteur du livre « Les mérites de la polygamie », répond dans cet article à une objection fréquemment entendue chez les adversaires de la polygamie : si l’homme a le droit d’avoir plusieurs épouses, pourquoi la femme n’aurait-elle pas elle aussi le droit d’avoir plusieurs époux (ce que l’on appelle la polyandrie), surtout dans le cas où les hommes seraient plus nombreux que les femmes !? Lisez, les arguments sont imparables.

Détails

Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux
 
Et pourquoi pas la polyandrie ?[1]
 
 
Tiré du livre de Khaled Al-Jeraissy « Les Mérites de la Polygamie »
 
 
 
Il se peut que quelqu’un s’interroge et dise : au cas où les hommes seraient plus nombreux que les femmes, pourquoi n’est-il pas permis aux femmes d’épouser plusieurs hommes ?
 
La réponse à cette objection est comme suit :
 
1-   L’égalité entre l’homme et la femme, pour ce qui est de la polygamie/polyandrie, est impossible du point de vue naturel, physiologique et pratique. En effet, la femme dans sa nature ne peut engendrer qu’une seule progéniture à la fois, une seule fois par an et non pas plusieurs fois en même temps. Quant à l’homme, il en est autrement : il peut avoir plusieurs enfants à la fois, de plusieurs épouses ; mais la femme, elle, ne peut pas avoir un enfant de plusieurs hommes à la fois.
2-   La polyandrie fait perdre à la femme la descendance de son enfant par rapport à un père déterminé, ce qui n’est pas le cas pour l’homme polygame.[2]
3-   Dans toutes les législations du monde, c’est à l’homme que revient la responsabilité de la famille. Or, si l’on accordait à la femme le droit à la polyandrie, à qui incomberait la responsabilitéde la famille ? Serait-elle une responsabilité commune ? Cela est impossible en raison des divergences probables entre les maris. Ou encore l’un d’entre les maris doit-il assumer la responsabilité du chef de famille ? Les autres en seraient-ils heureux ?
4-   La polyandrie entraîne certainement des problèmes ayant un rapport direct avec la relation sexuelle qu’une femme peut avoir avec plusieurs maris : le surmenage de la femme, le fait de nuire à sa santé, les problèmes familiaux, les maladies physiques et psychologiques. Ces problèmes n’échappent à l’esprit de personne, pourvu qu’elle ait la moindre attention et objectivité.
 
Ainsi, la polyandrie est rationnellement, légalement et naturellement impraticable. Elle n’est défendue que par le libertin, moralement perverti, et sans jalousie ni honneur.[3]
 
 
 
Ramadan 1429 (septembre 2008)
Revu pour islamhouse par :
Gilles KERVENN
 
 
Publié par
Le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)
 
www.islamhouse.com
L’islam à la portée de tous !


[1] La polyandrie est le fait pour la femme d’être l'épouse de plusieurs hommes simultanément (note du correcteur).
[2]Car il n'est effectivement pas possible de savoir si l'enfant qui va naitre est du premier époux ou du deuxième ou du troisième etc. Alors que ce problème ne se pose pas en sens inverse, dans le cas de la polygamie, car même s'il y a plusieurs épouses, le père est connu quelque soit l'épouse qui met l'enfant au monde (note du correcteur).
[3] La polygamie en Islam, Abdullâh Nâsih cAlwân, pp. 29-30.
Votre avis nous intéresse