Catégories thématiques

  • MP3

    Conférenciers : Fouad Sirbal

    Ce sermon sert à dénoncer ce que la france veut mettre en place dans le programme des enfants dès l’école primaire appelé : la théorie du genre. Leur objectif prétendent-ils est de promouvoir l’égalité des sexes et le respect homme-femme. En réalité, le but est tout autre, on veut par cette théorie détruire le modèle familial père mère qui doit rester la norme sociale, on veut légitimer le mariage homosexuel, l’homosexualité et le prosélytisme homosexuel et lesbien au sein des enfants, on veut retirer dans le cœur de nos enfants toute valeur naturelle qui plus est islamique qui consiste à réprouver la fornication, l’homosexualité, la décadence, le fait que l’homme ressemble à une femme, ou l’inverse et autres perversions, on veut que la nouvelle génération perçoive comme normales ces pratiques condamnées par Allah de sorte que l’enfant musulman et donc plus tard l’adulte musulman ne voient plus ces atrocités comme interdites ou perverses... Ainsi, ils détruisent la norme qui permet à une nation de vivre celle de la complémentarité homme-femme, celle du mariage homme-femme, celle de la procréation homme-femme, celle du besoin fondamental qu’un enfant ait un père et une mère.

  • video-shot

    MP4

    Cette petite vidéo montre les étapes de la vie décrites par Dieu dans le Coran depuis quatorze longs siècles, un rappel pour glorifier Allah le meilleur des créateurs !

  • MP3

    Conférenciers : Fouad Sirbal

    L’imam Assanaani a dit dans son livre souboul salam : « Il a été avéré dans la sunna que Bilal l’éthiopien l’ancien esclave a épousé la noble Halah la sœur de Abderrahman Ibn Aouf qu’Allah les agrée, ce qui est à prendre en compte c’est la religion uniquement. » Ce mariage ne fut pas considéré comme honteux après la venue de l’Islam. Ensuite l’imam dit : « les gens à propos du racisme dans le mariage ont des comportements étonnants basés sur aucune preuve si ce n’est l’orgueil et l’arrogance, la ilaha illa lah combien de femmes croyantes ont été privées par des parents plein d’orgueil et plein d’arrogance, ô Allah nous nous innocentons d’une condition qui a été enfantée par la passion aveugle et éduquée par l’orgueil. » Il a dit vrai qu’Allah lui fasse miséricorde ! Voici un sermon qui montre et démonte cette réalité amère.

  • MP3

    Conférenciers : Fouad Sirbal

    La vie humaine détient une grande valeur en Islam. Allah dit :(Certes, Nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures.) Ce sermon de notre frère Fouad montre cela en donnant quelques exemples probants comme celui du suicide, de l’alcool, de la drogue ou encore de la cigarette. L’islam est venu aussi pour garantir à l’être humain une vie saine et heureuse.

  • DOC

    Ecrivain : Abderrahmân As-Sheha Traduction : Yaaqub Sharif Révision : Njykum Yahia Révision : Gilles Kervenn

    « Il faut tout d’abord rappeler brièvement que l’approbation de l’esclavage par l’Islam était le résultat de circonstances économiques et sociales particulières, étant donné que ce dernier fit son apparition dans une société qui dépendait quasi totalement de l’esclavage. C’était le cas, non seulement dans la Péninsule arabique où l’Islam apparut, mais aussi dans le reste du monde à l’époque où l’esclavage faisait partie des pratiques qui existaient dans les religions précédentes. » « L’Islam a utilisé deux méthodes pour venir à bout de l’esclavage en toute tranquillité, sans susciter de désordre, de problèmes, de rancœurs et d’hostilité, ni causer de perturbation de la situation socio-économique : restreindre les sources de l’esclavage qui étaient nombreuses et élargir les voies de l’affranchissement. » Un excellent article pour qui veut comprendre les progrès remarquables que l’Islam a apportés à la situation des esclaves à l’époque, et se rendre compte que la notion d’esclave en Islam n’a rien à voir avec celle que les occidentaux ou d’autres peuples lui donnent du fait de leur passé récent peu glorieux en la matière…

  • DOC

    Ecrivain : Abderrahmân As-Sheha Traduction : Yaaqub Sharif Révision : Njykum Yahia Révision : Gilles Kervenn

    « Les sanctions islamiques peuvent paraître sévères pour celui qui les observe superficiellement, mais justes pour celui qui a un regard perspicace, car elles garantissent, avec la permission d’Allah, l’éradication du crime et parce que la raison saine commande, qu’avant d’être épris de pitié pour le criminel, il ne faudrait pas oublier les droits des victimes. Le membre défectueux doit être amputé pour assurer la sauvegarde du reste du corps et on se passe de la partie pour sauver le tout. Celui qui puise ses connaissances concernant les sanctions en Islam chez des gens qui lui sont hostiles, qu’il s’agisse de musulmans de nom ou de non-musulmans, s’imagine que la société islamique est une société basée sur la sauvagerie, le barbarisme et le goût du sang et que les gens qui y vivent sont tous des infirmes : tel a la main coupée, tel est lapidé, tel autre est flagellé ; ils s’imaginent que ces peines sont appliquées quotidiennement, comme c’est le cas dans leur propre système judiciaire. Il suffit de relever ici que l’histoire de l’Islam n’a connu que quelques cas de lapidation, appliquée à la suite de l’aveu et à la demande des coupables eux-mêmes afin de les purifier de ce péché ; il en est de même pour les autres sanctions. »

  • DOC

    Ecrivain : Abderrahmân As-Sheha Traduction : Yaaqub Sharif Révision : Njykum Yahia Révision : Gilles Kervenn

    « L’Islam, depuis ses débuts jusqu’à nos jours, doit faire face à ses ennemis et adversaires. Ces derniers ont rassemblé à cet effet toutes les ressources humaines et matérielles qu’ils ont pu ; malgré cela, ils ont, au plus, réussi à entretenir quelques préjugés, qui ne résistent pas à l’examen de ceux qui sont doués de raison et de clairvoyance. » Parmi les préjugés entretenus autour des droits de l’homme en Islam, il y a l’allégation que la législation islamique serait figée et ne s’adapterait pas au progrès, ou encore que les non-musulmans ne seraient pas libres de pratiquer leur religion et n’auraient aucun droit dans une société islamique, ou bien que la condamnation à mort de l’apostat violerait la liberté de croyance, ou que l’interdiction à la musulmane d’épouser un non-musulman serait une atteinte à la liberté individuelle. C’est à tous ces préjugés que se propose de répondre cet article.

  • DOC

    Ecrivain : Abderrahmân As-Sheha Traduction : Yaaqub Sharif Révision : Njykum Yahia Révision : Gilles Kervenn

    Cet article met à la disposition des lecteurs francophones les 25 articles de la Déclaration Islamique des Droits de l’Homme, telle qu’elle a été rédigée par les représentants des États membres de l’Organisation de la Conférence Islamique lors de sa 19ème conférence le 5 août 1990 au Caire. Ces droits mis en application, il s’ensuit l’édification d’une société islamique idéale, dont les principales caractéristiques sont ensuite mentionnées en 12 points. Le deuxième chapitre met en exergue - en 10 points - les différences de fond qui existent entre la déclaration « universelle » des droits de l’homme et la version ou le pendant islamique de cette déclaration, avant de conclure par l’appréciation d’une délégation de juristes européens sur les droits de l’homme en Islam.

  • DOC

    Ecrivain : Abderrahmân As-Sheha Traduction : Yaaqub Sharif Révision : Njykum Yahia Révision : Gilles Kervenn

    Très court article qui cite quelques paroles du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) évoquant les droits et les devoirs des employés. Une occasion supplémentaire pour se rendre compte que l’Islam combat réellement toutes les injustices, mais aussi que la pratique actuelle des gens dans ce domaine n’est souvent pas à la hauteur de ce qui leur est demandé. Alors, au travail !

  • PDF

    Ecrivain : Abderrahmân As-Sheha Traduction : Yaaqub Sharif Révision : Njykum Yahia Révision : Gilles Kervenn

    Cet article est un rappel concis mais nécessaire de quelques règles fondamentales qui régissent les relations gouvernés-gouvernants, étayé de textes issus du Coran et de la Sunnah.

  • MP3

    Conférenciers : Kamel Abou Abderrahman

    Dans cette belle série (traduction de Tabsiratul-anâm bil Huqûq fîl-Islâm (Les Droits en Islâm) de Shaykh abu Islâm hafidhahullah, faite dans la salle de prière de la résidence Camus de Villeneuve d’Ascq), notre frère Kamel Abou Abderrahmane s’efforce de nous expliquer les droits tels qu’ils ont été établis en Islam par le Livre d’Allah et la Sunna de Son Prophète Muhammad, qui sont les deux principales sources de l’Islam. Les droits ainsi qu’ils sont compris en Islam, ont pour objectif de préserver la dignité de l’homme en tant qu’individu et d’introduire l’équité dans son rapport avec autrui. Nous sommes convaincus que le respect et la mise en pratique effective de ces droits contribueront – avec la permission d’Allah – au bonheur de l’humanité et sauront répondre aux aspirations des sociétés humaines en termes de sécurité, de développement et de prospérité. En effet, il ne s’agit pas là d’élaborations théoriques et expérimentales échafaudées par des idéologues, ou de concepts cristallisant les besoins d’une époque ou d’un mouvement politique ; dans la mesure où ces droits ont été établis par Celui qui a créé l’homme et connaît mieux que quiconque ce qui convient à Sa créature, comment douter de leur adéquation avec les besoins de l’être humain ?

  • DOC

    Ecrivain : Abderrahmân As-Sheha Traduction : Yaaqub Sharif Révision : Njykum Yahia Révision : Gilles Kervenn

    Quelle est la chose la plus importante que Dieu attend de Ses serviteurs ? Quels sont les devoirs envers Dieu dont l’homme doit s’acquitter afin de pouvoir prétendre au Paradis ? Croire en l’existence de Dieu suffit-il ? De quels éléments indispensables doit se composer notre foi en Dieu et quelles sont les conséquences pratiques de cette foi ? Et est-ce que l’accomplissement des obligations que Dieu nous a prescrites accepte une certaine souplesse en fonction du cas et des capacités de chacun ou bien aucun compromis n’est de mise ? Cet article se propose de répondre à ces questions.

  • DOC

    Ecrivain : Abderrahmân As-Sheha Traduction : Yaaqub Sharif Révision : Njykum Yahia Révision : Gilles Kervenn

    Beaucoup de personnes encore aujourd’hui ont tendance à croire qu’il existe des groupes de gens meilleurs que d’autres, de par leur origine sociale ou ethnique, de par leur langue ou couleur de peau. Il ne faut pas s’en étonner quand on sait que certaines religions (comme le christianisme) ont, au cours des siècles passés, encouragé de telles opinions – et jusqu’à il n’y a pas très longtemps d’ailleurs –, et que certaines continuent même à le faire aujourd’hui (tels l’hindouisme et certains courants du judaïsme). On pourrait alors légitimement se poser la question si l’Islam n’a-t-il pas lui aussi véhiculé ces mêmes idées à contenu raciste et élitiste. Lisez l’article, vous ne serez pas déçu du voyage, Nous ne pensons pas que nous puissions faire plus clair… ce qui démontre une nouvelle fois, s’il en était besoin, que l’Islam est bien une religion on ne peut plus moderne malgré son ancienneté, une religion qui cherche à unir les hommes et non à les diviser, une religion qui résoudrait tant des problèmes de l’humanité si elle venait à être appliquée.

  • DOC

    Ecrivain : Abderrahmân As-Sheha Traduction : Yaaqub Sharif Révision : Njykum Yahia Révision : Gilles Kervenn

    Cette introduction générale aux droits de l’homme en Islam répond aux interrogations suivantes : En quoi l’Islam diffère-t-il des principales autres idéologies du 20ème siècle ? Quelles sont les sources des droits de l’homme en Islam et quels sont leurs objectifs ? S’appliquent-ils seulement lorsque l’individu est vivant ou bien englobent-ils également sa vie après la mort ? S’appliquent-ils sur toute personne sans distinction ou tolèrent-ils certaines violations lorsque des intérêts « plus grands » sont en jeu ? Sont-ils restreints aux musulmans ou s’appliquent-ils aussi aux non-musulmans ? La réalité dans l’application des droits de l’homme en Islam est-elle conforme à la théorie ? Si non, quelle en est la raison ?

  • DOC

    Ecrivain : Karim Zentici Révision : Abu Hamza Al-Germâny

    L’islam est-il une religion raciste ? Quels sont ces fondements ? Que pensent-ils des différentes races ? L’islam a-t-il connu une ségrégation raciale ? Justement, la conférence de l’ONU sur le racisme débute lundi à Genève, l’islam a-t-il attendu cette conférence pour s’exprimer...

  • DOC

    Pourquoi le Prophète (paix et salut sur lui) a-t-il insisté sur le caractère sacré du sang, des biens, et de l’honneur lors du pèlerinage d’Adieu ? Cet article répond à cette question...

  • La résurrection Somalien

    MP3

  • MP3

    Conférenciers : Fadhl Ilahi Dhahir

  • MP3

    Conférenciers : Abdelwali Achour ali

  • MP3

    Conférenciers : Charif Abdounnour

Page : 2 - De : 1
Votre avis nous intéresse