Catégories thématiques

  • PDF

    Au fil du temps, Talhah Ibn ‘Ubaydillah mûrit et son sacrifice pour la cause d’Allah et de Son Prophète se fit de plus en plus intense. Son dévouement pour la religion et les siens grandit, tant et si bien que les Musulmans le surnommèrent « le martyr vivant » et que le Prophète le surnomma « Talhah le bon, Talhah le généreux et Talhah le magnifique ».

  • PDF

    A peine le Messager se mit-il à appeler les gens à l’Islam que Sa’îd fut parmi les premiers à croire en Allah et au message de Son Prophète. Il mettra toute l’énergie et la fougue de sa jeunesse au service de l’Islam. Quand il se convertit, il n’avait que vingt ans à peine. Il assista avec le Messager d’Allah à toutes les guerres, excepté Badr. S’il fut absent ce jour-là, c’est parce qu’il était en mission pour le Prophète.

  • PDF

    Né 28 ans avant l’Hégire, Az-Zubayr fut à l’âge de 15 ans, l’un des tous premiers à embrasser l’Islam à La Mecque. Sa conversion se fit par l’entremise d’Abû Bakr. Il sera torturé par son peuple qui n’avait pas accepté sa conversion à l’Islam. Son oncle le ligotait et le mettait à terre sur un tapis, puis il l’enfumait afin qu’il retourne à la mécréance. Cependant Az-Zubayr restait ferme et continuait à dire : « Jamais je ne retournerais a la mécréance ! ».

  • PDF

    Il est l’un des huit premiers hommes à se convertir, l’un des dix promis au Paradis de leur vivant, l’un des six membres du conseil qui a statué pour la désignation du successeur de ’Umar, et l’un des rares à émettre des fatwas à Médine alors que le Messager d’Allah était encore vivant. ’Abdurrahmân se convertit avant que le noble Messager n’entrât à Dâr Al-Arqam , et ce, seulement deux jours après la conversion d’Abû Bakr le véridique. Il endura dans la cause d’Allah les mêmes supplices que ceux que les premiers musulmans subirent. Mais il patienta comme ils patientèrent, il resta ferme comme eux, et fut véridique comme ils le furent.

  • PDF

    Quand le soleil de la prophétie se mit à briller sur La Mecque, Sa’d n’était qu’un tout jeune homme, sensible, très bon et très obéissant à ses parents. Bien qu’il n’avait pas encore dix-sept printemps, il possédait la pondération des hommes murs ainsi que la sagesse des anciens. Il ne se sentait pas à l’aise avec les différentes distractions auxquelles les gens de son âge s’adonnaient mais passait plutôt son temps à affûter les flèches, à ajuster les arcs, et il s’entrainait à tirer, comme s’il se préparait à quelque chose de grandiose. Il ne s’est jamais senti à l’aise non plus avec la croyance corrompue, et l’état catastrophique dans lequel il trouva son peuple.

  • PDF

    Il avait le visage resplendissant, il était beau comme le jour, grand, fin et gracieux. L’œil se reposait à sa rencontre, la poitrine s’apaisait en sa présence, on était bien en sa compagnie. Il était doux, d’une grande modestie et extrêmement pudique. Toutefois, lorsque les choses se compliquaient et que la situation l’exigeait, il s’élançait tel un lion en furie. Il ressemblait à la lame de l’épée, tant dans sa splendeur et son éclat, que dans son tranchant et son exécution.

  • MP3

    Conférenciers : Soufiane Abou Ayoub

    Le Prophète, sur lui la paix, aurait dit un jour à ses Compagnons : « Si quelqu’un parmi vous désire épouser une femme des gens du Paradis, qu’il épouse Oum Aymane. » Voici l’histoire étonnante d’une des femmes qui a côtoyé notre prophète et qui a cru fermement en son message et a défendu la cause de l’islam. Qu’Allah l’agrée !

  • PDF

    La mort du messager inaugure une période nouvelle de l’histoire musulmane qui durera trente ans, l’ère des califes biens guidés. Quatre parmi les plus grands compagnons, choisis en fonction de leur antécédence et de leur mérite dans l’Islam, se succéderont à la plus haute fonction de l’état islamique et à la garde de la religion de Dieu. Le but ultime de ces quatre califes sera de servir l’Islam, aussi bien dans sa dimension prosélytique que politique.

  • PDF

    quel est le jugement à appliquer à celui qui diffame Aïcha (p.A.a)?

  • MP3

    Conférenciers : Ibrahim Abou Talha Doucoure

    Vous qui aimez votre Prophète sur lui la paix ! D’après Anas Ibn Mâlik qui raconte : « Alors que j’étais en compagnie du Prophète, en sortant de la mosquée, nous rencontrâmes un homme à sa porte. Soudain, l’homme interrogea le Prophète (sur lui la paix) : « Quand l’Heure se manifestera-t-elle (le jour dernier) ? Le Prophète lui rétorqua : « Qu’as-tu préparé pour son arrivée ? » L’homme, comme s’il avait honte, répondit : « Je ne lui ai pas préparé d’abondantes prières, ni beaucoup de jeûnes, ni d’importantes aumônes, mais j’aime Dieu et son Envoyé. » Le Prophète lui dit : « Tu seras avec ceux que tu as aimés. » Anas dit : nous n’avions pas été autant heureux, si ce n’est le jour de notre conversion à l’Islam, comme ce jour où le Prophète a dit : « tu seras avec ceux que tu as aimés.» Moi j’aime Dieu, son Envoyé, Abou Bakr et Omar ; et j’espère être parmi eux, même si je n’ai pas accompli ce qu’ils ont fait. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim. Voici une belle conférence qui montre l’amour des compagnons pour le prophète et le mérite de cet amour.

  • MP3

    Conférenciers : Hafidh Ibn Ahmad Al-Hakamy Conférenciers : Abdel-Malik Al-Faransi

    Cette belle série audio de notre frère Abdel-Malik explique ce que doit être la croyance correcte du musulman vis-à-vis des compagnons du Prophète, qu’Allah les agrée tous. En ces jours où des sectes égarées comme les chiites n’ont plus honte de dénigrer, haut et fort, une grande partie des compagnons du Prophète, il est de notre devoir d’éclaircir le musulman sincère comment doit-il se comporter envers les meilleures personnes que cette terre a portées après les prophètes. Cette série tirée du livre "les repères de la sunna" a le mérite de poser les bonnes questions à ce sujet et surtout d’y répondre efficacement en s’appuyant sur des preuves irréfutables du Coran, de la sunna et des dires de nos pieux savants. Parce qu’Allah et son Prophète les ont aimés, il est de notre devoir de montrer leurs mérites, de les aimer à notre tour et de repousser tout mal les visant. Qu’Allah fasse qu’on soit ressuscités avec eux le jour dernier...

  • MP3

    Conférenciers : Outhmane Al-Khamis

    La croyance des sunnites à l’égard des compagnons du Messager d’Allah est qu’ils se rallient à eux, qu’il soit membre de sa maison (de sa famille), ou qu’il ne le soit pas, ils les aiment tous, les Muhâjirîn, les Ansâr, et ceux qui leur ont succédé de la meilleure façon. Ils appliquent en cela la parole d’Allah : « Et [il appartient également] à ceux qui sont venus après eux en disant : « Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu’à nos frères qui nous ont précédés dans la foi ; et ne mets dans nos cœurs aucune rancœur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Très Miséricordieux ». » Ils se distinguent des chiites, car ces derniers font des différences entre les compagnons du Messager d’Allah ; ils en affectionnent quelques-uns et en détestent d’autres. Quant aux gens de la sunna, ils se rallient à eux tous et les aiment tous. Cette belle conférence du spécialiste en la matière, cheikh Khamis montre combien les chiites versent dans le ridicule et la déraison...

  • MP3

    Conférenciers : Youssef Abou Anas

    Ecoutez l’histoire touchante d’un perse et ses longs voyages en quête de vérité qui finalement le mèneront en terre d’Arabie à la rencontre du dernier des prophètes. Pour certains, l’Islam n’est qu’une religion parmi tant d’autres, mais pour un grand nombre d’entre eux, l’Islam fait désormais l’objet d’un intérêt tout particulier. Cette conférence en français s’adresse à ceux qui ne trouvent pas de réponse à leurs nombreuses questions personnelles : « Qui suis-je ? Quel est le véritable Dieu ? Quelle est la voie du salut ? L’aventure de Salman est l’histoire d’une longue recherche. En tirant des leçons de son histoire, vous pourrez écourter la vôtre.

  • MP3

    Conférenciers : Youssef Abou Anas

    Cette belle conférence est le récit authentique d’un des miracles de notre Prophète (sur lui la paix). C’est aussi un récit garni d’enseignements pour le musulman sincère. La grandeur d’âme, la générosité, la modestie, la pudeur, l’obéissance révérencielle, la politesse, l’altruisme, l’amabilité sont d’autant de valeurs décrites par ce récit. Notre frère Abou Anas nous énumère ses beaux enseignements qui nous poussent vers les hautes sphères du bon comportement et de la belle moralité auxquelles invite l’Islam...

  • MP3

    Conférenciers : Abou Al-Yousr Ahmed Khachab Traduction : Rachid Abou Louqman

    Ecoutez l’histoire touchante d’un perse et ses longs voyages en quête de vérité qui finalement le mèneront en terre d’Arabie à la rencontre du dernier des prophètes. Pour certains, l’Islam n’est qu’une religion parmi tant d’autres, mais pour un grand nombre d’entre eux, l’Islam fait désormais l’objet d’un intérêt tout particulier. Cette conférence traduite en français s’adresse à ceux qui ne trouvent pas de réponse à leurs nombreuses questions personnelles : « Qui suis-je ? Quel est le véritable Dieu ? Quelle est la voie du salut ? L’aventure de Salman est l’histoire d’une longue recherche. En tirant des leçons de son histoire, vous pourrez écourter la vôtre.

  • DOC

    Auteur : Saleh As-Saleh Traduction : Samuel Heartland Révision : Abu Hamza Al-Germâny

    Lisez l’histoire touchante d’un perse et ses longs voyages en quête de vérité qui finalement le mèneront en terre d’Arabie à la rencontre du dernier des prophètes. Pour certains, l’Islam n’est qu’une religion parmi tant d’autres, mais pour un grand nombre d’entre eux, l’Islam fait désormais l’objet d’un intérêt tout particulier. Ce livre s’adresse à ceux qui ne trouvent pas de réponse à leurs nombreuses questions personnelles : « Qui suis-je ? Quel est le véritable Dieu ? Quelle est la voie du salut ? L’aventure de Salman est l’histoire d’une longue recherche. En tirant des leçons de sa quête, vous pourrez écourter la vôtre.

  • MP3

    Conférenciers : Fadhl Ilahi Dhahir

  • MP3

    Conférenciers : Fadhl Ilahi Dhahir

Page : 2 - De : 1
Votre avis nous intéresse