Description résumée

Si une personne pensant à son départ pour un congé conçoit l’idée de faire une oumra puis l’abandonne et part pour une autre destination, a-t-elle mal agi ? Il m’a été dit que l’on ne doit aller faire la oumra ou le hadj que quand cela nous est demandé et quand l’heure d’y aller est venue… Le seul fait d’envisager le départ puis de s’abstenir ne signifie pas qu’il est l’heure d’y aller… N’est-ce pas?

Votre avis nous intéresse