Il n’est pas établi de prononcer l’intention ni dans le pèlerinage majeur ni dans celui mineur

Description résumée

Si le pèlerin dit: Labbayka oumrtan ou labbayka hdjdjan (me voici venu faire un pèlerinage mineur , ou men voici venu faire un pèlerinage majeur) peut on considérer qu’il a prononcé son intention?

Votre avis nous intéresse