Faut il que la femme fasse les pèlerinages mineur et majeur sans les séparer, cela lui étant plus facile que leur séparation par une pause?

Description résumée

Voici un homme accompagné de femmes âgées. Quelle est la meilleure forme de pèlerinage pour lui? La forme quirane dispense le pèlerin d’une marche entre Safa et Marwa. La femme peut aussi réunir la circumambulation principale et celle faite à titre d’adieu, ce qui est plus commode pour une femme âgée. Qu’est ce vous conseillez à la femme âgée? Le quirane ou le tamatou’?

Download
Envoyer un commentaire de cette page au superviseur

Détails

    Faut il que la femme fasse les pèlerinages mineur et majeur sans les séparer, cela lui étant plus facile que leur séparation par une pause?

    هل تحج المرأة قارنة لأنه أسهل من التمتع؟

    « باللغة الفرنسية »

    Cheikh Muhammad ibn Salih al-Outhaymine

    محمد بن صالح العثيمين

    Traduction: IslamQa
    Coordination: Le site Islamhouse


    ترجمة: موقع الإسلام سؤال وجواب
    تنسيق: موقع islamhouse

    2012 - 1433

    Faut il que la femme fasse les pèlerinages mineur et majeur sans les séparer, cela lui étant plus facile que leur séparation par une pause?

    Voici un homme accompagné de femmes âgées. Quelle est la meilleure forme de pèlerinage pour lui? La forme quirane dispense le pèlerin d'une marche entre Safa et Marwa. La femme peut aussi réunir la circumambulation principale et celle faite à titre d'adieu, ce qui est plus commode pour une femme âgée. Qu'est ce vous conseillez à la femme âgée? Le quirane ou le tamatou'?

    Louanges à Allah

    «Nul doute qu'en ces temps-ci il est difficile pour beaucoup de pèlerins ayant opté pour le tamatou' d'effectuer une circumambulation et une marche pour leur pèlerinage mineur suivie d'une autre circumambulation et d'une autre marche pour le pèlerinage majeur suivie encore plus tard d'une circumambulation de l'adieu. C'est pourquoi certaines femmes pensent devoir opter pour le quirane. Quand elles arrivent à La Mecque, elles effectuent la circumambulation de l'arrivée et la marche requise pour les pèlerinage mineur et majeur. Ce qui leur permet de ne pas répéter cette marche une seconde fois. Vue sous cet angle, cette pratique est plus facile que le tamatou'.La pratique est encore plus facile que le tamatou' sous un autre angle, dans la mesure où il est permis au pèlerin ayant opté pour le quirane, de retarder la circumambulation jusqu'à la fin du pèlerinage. En d'autres termes, il est permis de ne pas faire la circumambulation de l'arrivée et la marche qui la suit habituellement et de se contenter de se mettre en état de sacralisation pour les pèlerinages mineur et majeur, de se rendre à Mina et parachève son pèlerinage. Après quoi, on fait la circumambulation et la marche quand on pourra les faire, fut-ce après le 13e , le 14e , le 15e , voire la fin du mois. Aussi le quirane devient il plus commode que le tamatou de deux manières. La première est qu'il n' y a qu'une seule circumambulation et une seule marche entre Safa et Marwa. La seconde est que le pèlerin ayant opté pour le quirane peut ne pas faire la circumambulation et la marche dès son arrivée à La Mecque. En lieu et place, il peut se rendre à Mina et parachever son pèlerinage, quitte à faire la circumambulation et la marche entre Safa et Marwa quand il pourra les faire. Cela étant, nous disons, si agir comme on vient de l'indiquer est plus facile, chaque fois que le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) était invité à choisir entre deux choses, son choix portait sur la plus facile, à moins qu'elle n'impliquât un péché. Or le quirane n'implique pas un péché. Mieux, il constitue l'une des options en matière de pèlerinage. Celui qui préfère cette option accomplit les pèlerinages mineur et majeur et fait un sacrifice puisque l'option quirane nécessite un sacrifice comme l'option tamatou.».

    Sources:

    www.islamqa.info

    Thèmes: