Il n’est pas permis de congratuler les mécréants à l’occasion de leurs fêtes sous quelque forme que ce soit

Description résumée

Qu’en est-il de la consommation des repas faits avec du riz ou de la viande ou du poulet et des gâteaux qui nous sont offerts par un ami chrétien qui les prépare à l’occasion de son anniversaire ou à l’avènement de Noël ou du jour de l’an ? Que pense votre éminence du fait de le congratuler en prononçant des propos tels : « s’il plaît à Allah, tu vas continuer de réussir cette année » pour éviter de dire « bonne année » ou « bonne et heureuse année ».

Download

Sources:

www.islamqa.info

Thèmes:

Votre avis nous intéresse