La prière d’une personne déjà victime de l’évanouissement et celle d’un malade qui avait cessé de prier

Votre avis nous intéresse