Description résumée

Peut-on assimiler le retroussement des manches au kaft (repli des extrémités d’un vêtement)interdit au prieur… si tel est le cas, le jugement peut-il varier selon qu’on ait retroussé les manches avant d’entrer en prière ou qu’on l’ait fait au cours de celle-ci ?

Votre avis nous intéresse