Description résumée

Pour le musulman boire et manger ne sont que des moyens qui mènent à d’autres buts, ils ne sont pas une fin en eux-mêmes. Il mange et boit pour entretenir sa constitution, ce qui lui permet d’adorer Allah et d’accéder, ainsi, à la dignité et au bonheur dans les deux mondes. Ce n’est pas par plaisir qu’il mange et boit, preuve que s’il n’a ni faim ni soif, il ne boit ni mange. On rapporte que le Prophète aurait dit : " Nous sommes un peuple qui ne mange que s’il a faim et s’il mange c’est sans excès." Donc il y a une ligne de conduite à suivre, suggérée par la religion, à laquelle le musulman doit se soumettre. Cette conférence explique ces règles…

Détails

Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

 

Le livre des règles de bienséances concernant le repas et les réceptions

 

Les bonnes règles lors du repas en commun

 

Pour ce qui est avant les repas, il faut se laver les mains avant de manger, conformément à ce qui est rapporté dans le Hadîth, parce que les mains sont exposées à la saleté. Il convient de mettre le repas sur une petite table placé à même le sol plutôt que de le mettre sur une grande table, car cela est conforme à l’attitude de l’Envoyé d'Allah - صلى الله عليه و سلم -. C’est également un comportement plus proche de la modestie. Il convient aussi de s’asseoir devant la petite table, agenouillé en se servant de la jambe gauche pliée d’appui pour le corps. En mangeant, le fidèle doit formuler l’intention d’avoir ainsi la force d’obéir à Allah - عز و جل - pour qu’il soit un homme obéissant à travers les repas et ne pas se contenter seulement du plaisir de manger. Le signe évident qui reflète la bonne intention à ce sujet, c’est de prendre le strict nécessaire et d’éviter d’être trop rassasié. En effet le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit :

« Jamais le fils d’Adam n’a rempli un récipient pire que son ventre. Quelques bouchées suffisent au fils d’Adam au maintien de sa vigueur physique. S'Il ne peut faire autrement, il doit consacrer le tiers à sa nourriture, un autre tiers à sa boisson et un dernier tiers à sa respiration. »

 

" ما ملأ ابن آدم وعاء شراً من بطنه، حسب ابن آدم أكلات يقمن صلبه، فإن كان لا محالة، فثلث لطعامه و ثلث لشرابه وثلث لنفسه "

 

Les exigences de cette bonne intention impliquent aussi de ne pas tendre la main vers la nourriture que si l’on a faim et d’arrêter de manger avant la satiété. Celui qui agit de la sorte n’a que rarement besoin de médecin. Il convient également pour le fidèle d’accepter la nourriture qui se présente, de ne pas mépriser les petites quantités et de s’efforcer d’avoir beaucoup de monde autour du repas, même si on se contente des membres de la famille. Pour ce qui est des règles à observer pendant le repas, il convient de le commencer en prononçant le Nom d'Allah et de le louer Allah - عز و جل en terminant. Il doit également manger avec la main droite, former des petites bouchées, bien mâcher chacune d’elles, ne pas reprendre une nouvelle bouchée avant d’avoir avalée la première et ne dénigrer aucune nourriture. Il doit aussi manger de son coté dans le plat commun, sauf s’il s’agit d’une nourriture variée comme les fruits. En mangeant avec la main, il convient également de se servir de trois doigts.

 

Il ne doit pas souffler sur le repas chaud, ne pas remettre les noyaux et les dattes dans la même assiette ou dans sa main, mais plutôt récupérer les noyaux des dattes dans sa paume puis les rejeter. Il convient également de ne pas boire pendant le repas, car c’est une bonne habitude sur le plan médicinal.

S’agissant des règles de bonne conduite en matière de breuvage, il convient de prendre le verre avec la main droite, de regarder dedans avant de boire lentement, par petites gorgées. En effet on rapporte que ‘Alî a dit :
« Buvez lentement et n’avalez pas à grande gorgées car votre foie en souffrirait ».

 

Il convient aussi de ne pas boire debout, et de s’arrêter à trois reprises pour respirer en buvant. En effet, il est rapporté dans les deux Recueils authentiques (Sahîhayn) que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - respirait à trois reprises en buvant, c’est-à-dire qu’en buvant dans la tasse ou le verre, il l’éloigne pour respirer, et ne respire point dedans.

 

S’agissant des règles de bienséances à observer après le repas, il est recommandé de s’arrêter de manger avant d’être rassasié, de lécher les doigts, de nettoyer l’assiette et de louer Allah. En effet il est rapporté dans le Hadîth que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Allah est satisfait du serviteur qui Le loue en mangeant un plat et en buvant pour étancher sa soif ».

" إن الله ليرضى عن العبد أن يأكل الأكلة فيحمده عليه، ويشرب الشربة فيحمده عليها "

 

Enfin, le fidèle doit se laver les mais pour enlever la graisse qui colle dessus.

 

 

ابن قدامة المقدسي : مختصر منهاج القاصدين

Par Ibn Qudamah Al-Maqdissy

Relu par islamhouse

 

 

Le bureau de prêche de Rabwah (Riyad)

www.islamhouse.com

L’islam à la portée de tous !

Votre avis nous intéresse