Catégories thématiques

  • video-shot

    MP4

    Cette série de 28 épisodes viennent garnir jour après jour notre mois béni de ramadan, mois de jeûne et de piété. Chaque épisode nous apprend une science, une prescription, une bonne action, un comportement, une morale...

  • video-shot

    MP4

    Cette série de 28 épisodes viennent garnir jour après jour notre mois béni de ramadan, mois de jeûne et de piété. Chaque épisode nous apprend une science, une prescription, une bonne action, un comportement, une morale...

  • video-shot

    MP4

    Cette série de 28 épisodes viennent garnir jour après jour notre mois béni de ramadan, mois de jeûne et de piété. Chaque épisode nous apprend une science, une prescription, une bonne action, un comportement, une morale...

  • PDF

    Un hadith authentique interdit à celui qui consomme de l’oignon, de l’ail ou du poireau de s’approcher de la mosquée. Peut-on assimiler toute denrée interdite qui dégage une mauvaise odeur comme le tabac aux aliments précités.. L’interdiction signifie-t-elle que celui qui consomme lesdites denrées est excusé et ne commet aucun péché s’il n’assiste pas à la prière célébrée à la mosquée ?

  • MP3

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Un jour que le Prophète était au marché, Allah lui a révélé que l’un des commerçants dupait les gens, alors il est passé à côté d’un tas de graines de céréales lui appartenant, il a plongé sa main dedans et a senti que des graines mouillées se trouvaient au milieu du tas. Il saws a alors demandé au marchand pourquoi il faisait cela. Le Prophète l’a interrogé bien qu’il savait, avant d’y mettre la main, pourquoi il l’avait fait. Il saws voulait l’exposer à tous les gens du marché. Il saws voulait en faire un exemple pour les autres marchands. Le propriétaire expliqua que les graines avaient été mouillées accidentellement pendant la nuit à cause d’une averse. Le Prophète l’a réprimandé en lui disant qu’il devait permettre aux clients de savoir exactement ce qu’ils achetaient et qu’il ne devait pas essayer de les tromper. Si les denrées étaient abimées, il devait prévenir ses clients, sinon il trichait. Le Prophète sur lui la paix s’est ensuite tourné vers les autres marchands et leur a dit que le tricheur ne suit pas l’islam.

  • PDF

    Peut-on considérer comme une attitude déviante le fait de commettre un acte de désobéissance devant ses enfants. Remplacez le mot "défiante" par "déviante".

  • PDF

    Que peut faire une musulmane hantée par la pensée de forniquer ?

  • PDF

    Comment juger le fait d’aller aux manèges où de nombreux jouets prennent la forme d’animaux tels le cheval, le singe et d’autres portent des sculptures d’animaux à titre de décoration. Cela relève-t-il de l’usage interdit par la loi religieuse de statuettes de sorte qu’il serait interdit de fréquenter ces lieux de distraction?

  • MP3

    Conférenciers : Soufiane Abou Ayoub

    Il faut dire et répéter que le judaïsme, le christianisme et l’islam - tous condamnent et interdisent l’homosexualité. L’immense majorité des rabbins s’expriment en ce sens, de même que le Pape et jusqu’au Dalaï-Lama qui a condamné l’homosexualité. Pour toutes ces traditions, l’homosexualité est considérée comme « contre nature », « l’expression d’un déséquilibre » dans l’évolution de la personne et l’homosexualité est moralement condamnée pour cela. Cela reste l’opinion largement majoritaire de toutes les spiritualités et de toutes les religions et l’islam ne fait pas exception. Il serait insensé de vouloir nier ces faits, contredire les textes et imposer certaines contorsions intellectuelles aux croyantes et aux croyants afin qu’ils puissent prouver qu’ils sont à même de vivre avec leur temps.

  • PDF

    Question: Est-il permis à un fumeur de servir d’imam?

  • PDF

    Question: Nous dispensons six heures de cours par jour et accomplissons la prière après l’heure du zuhr. Parmi ceux qui nous servent d’imam, il y en a qui fument du tabac ou la narguilé et des gens aux cheveux longs. Qu’en est-il de leur direction de la prière? Peut-on prier derrière eux?

  • MP3

    Conférenciers : Soufiane Abou Ayoub

    Notre frère Soufiane montre ici comment doit juger le musulman un acte terroriste et criminel en se basant sur le coran et la sunna du Prophète sur lui la paix. Ce sermon montre comment nous condamnons tout acte qui vise des innocents. Par ailleurs, il sera aussi question de l’amalgame fait à propos de l’appellation salafiste qui est attribuée à tort pour ceux qui commettent ces actes alors qu’on devrait simplement les appelés khawarij ou fanatiques égarés. Qu’Allah nous préserve de l’égarement !

  • MP3

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Le tabac n’était pas connu à l’époque du Prophète (Prière et Salut pour lui), cependant, l’Islam est venu avec des enseignements généraux qui interdisent tout ce qui peut nuire au corps, contrarier les voisins ou les proches, dissiper les biens. Ce sermon montre la nocivité du tabac et comment y remédier.

  • MP3

    Conférenciers : Soufiane Abou Ayoub

    cette conférence de notre frère Soufiane est une mise en garde contre la médisance et la calomnie qui dévastent aujourd’hui les rangs des musulmans. S’il y a un organe chez l’homme qui présente une énorme disproportion entre sa force et la portée de ses actions c’est la langue. La tradition musulmane donne aux mots, éléments régulateurs des rapports humains et d’expression, une dimension normative qui requière à la langue un statut particulier parmi les organes. En ce sens, la langue en tant qu’organe de la parole, est soumise à un certain nombre de règles d’ordre éthique qui ressortent aussi, et en général du domaine des obligations. Ainsi si le fidèle musulman est tenu sur le plan rituel de satisfaire à un certain nombre de prescriptions comme l’observance de la prière, du jeûne, de l’aumône légale etc. Il doit également sur le plan moral respecter un certain nombre de principes comme le fait de dire la vérité, d’être sincère, d’avoir une bonne intention, de ne pas mentir, de ne pas calomnier, de ne pas faire de faux sermons etc. Plusieurs paroles du Prophète - sur Lui la Paix -illustrent cet intérêt que la tradition accorde au bon usage de la langue et des mots...

  • MP3

    Conférenciers : Soufiane Abou Ayoub

    Lorsque Moussa quitta l’Égypte avec ses troupes, pharaon le suivit avec son peuple. Quand les deux groupes furent à portée de regard les uns des autres, Moussa se dirigea vers la mer avec son peuple, alors que pharaon et son peuple s’approchaient d’eux. Les compagnons de Moussa s’écrièrent : ils nous ont rejoints ! Allah inspira alors à Moussa de frapper la mer de son bâton. Il la frappa et s’ouvrirent douze chemins, comme le nombre de tribus. Lorsque Moussa et son peuple empruntèrent le chemin et en sortirent, pharaon et son peuple le suivirent. Puis, quand ils furent tous au complet, Allah donna l’ordre et la mer se rabattit sur eux, leurs corps périrent noyés et leurs âmes dans le feu de l’enfer pour y brûler. Allah dit : « Le feu de l’enfer, auquel ils seront exposés matin et soir. Et le jour où l’heure arrivera, on dira: faites entrer pharaon et ses proches au plus dur des châtiments.»

  • MP3

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Il est unanimement connu parmi les savants qu’il n’est pas permis à un musulman de se suicider pour se délivrer d’une calamité financière, maladie douloureuse en phase terminale ou toute autre chose qui lui arrive. Le suicide pour se délivrer de ces types de difficulté est sans aucun doute interdit. Il y a des hadiths rapportés dans Sahih Al-Boukhari et Mouslim qui expriment qu’une personne prenant sa propre vie en consommant du poison ou par tout autre moyen (qui aboutit à sa mort) sera puni par ce même mode de mort jusqu’au Jour de la Résurrection. En réalité, celui qui se suicide vit souvent dans une situation désespérée. Vous le trouvez incapable d’affronter ce qu’il vit, il est certes comme une personne demandant le secours contre une chaleur torride du feu. Cependant, il passe d’une situation dure à ce qui est pire. Alors que s’il avait patienté, Allah l’aurait aidé à surmonter ses difficultés.

  • Les injustes Français

    MP3

    Conférenciers : Fouad Sirbal

    Le Très-Haut dit : « Les injustes n’auront ni ami zélé, ni intercesseur écouté » Il dit aussi : « Et il n’y aura pas de protecteur pour les injustes.» Et d’après Jâber (que Dieu l’agrée), le Prophète (que la bénédiction et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Évitez de commettre des injustices, car les injustices sont ténèbres le jour de la résurrection.» Voici un sermon de notre frère Fouad qui montre le danger de l’injustice et la destination finale des injustes.

  • MP3

    Conférenciers : Soufiane Abou Ayoub

    La situation qu’a vécue la Tunisie ces derniers jours mérite qu’on s’y attarde un instant. Notre frère Soufiane explique plusieurs points ayant traits à ce qui s’est passé en Tunisie en montrant par exemple l’avis juridique du suicide et de l’immolation ainsi que le fait de désigner une personne comme étant martyr et d’autres choses qu’on vous laisse découvrir. Qu’Allah préserve nos frères et sœurs de Tunisie et qu’Allah leur épargne toute épreuve apparente ou cachée.

  • MP3

    Le mensonge fait partie des péchés de la langue et c’est dire une chose contraire à la réalité, délibérément, c’est-à-dire en sachant que l’information qu’il donne est contraire à la réalité. Le mensonge est interdit, que ce soit en étant sérieux ou en plaisantant. On peut qualifier le mensonge comme étant une maladie de l’âme liée à un comportement social qui reflète une certaine instabilité, un manque de confiance en soi, une crainte de la transparence en bref un manque de sincérité. Ce sermon montre la gravité de ce péché.

  • MP3

    Conférenciers : Soufiane Abou Ayoub

    Le musulman est loin de la perversion et de la débauche. L’une des pires choses consiste, pour un musulman, à afficher son comportement licencieux et son éloignement d’Allah le Très-Haut. C’est le cas du musulman auteur d’un péché qu’Allah dissimule aux gens et dont l’auteur exhibe au grand jour en en parlant aux autres. Comment Allah pardonnerait-il à une personne pareille ? Voilà pourquoi Allah refuse Son pardon à une telle personne. Salim Ibn Abd Allah a dit : « J’ai entendu Abou Hourayra affirmer avoir entendu du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) ces propos : « Tous les membres de ma communauté sont à l’abri (du châtiment) sauf ceux qui s’exhibent..." Il est du devoir du musulman de cacher ses péchés passés pour avoir l’espoir d’être pardonné.

Page : 3 - De : 1
Votre avis nous intéresse