Description résumée

Après le coucher du soleil marquant la fin de la journée d’Arafa, mon compagnon et moi-même, qui avions chacun un véhicule chargé de femmes, de quelques hommes et d’enfants, nous étions mis en marche, d’Arafa vers Mouzdalifa au milieu des pèlerins. Nous arrivâmes à Mouzdalifa peu avant minuit, mais l’on ne nous permit pas de nous installer sur les places inoccupées. Arrivés à la limite de Mouzdalifa, nous ne trouvâmes plus aucun accès à des espaces inoccupés. Aussi nous fit-on sortir de Mouzdalifa. Et nous nous dispersâmes malgré nous. Mon compagnon alla lapider la stèle dite djamra al-aqaba et procéder ensuite au tawaf principal parce qu’incapable de retourner à Mouzdalifa dont il ne reconnaissait plus le chemin… Quant à moi, j’ai emprunté la voie qui conduit à Mina et à La Mecque. De là, je me suis rendu de nouveau à Arafa pour retourner une nouvelle fois à Mouzdalifa vers la fin de la nuit au bout d’un effort exténuant.
Ma question est la suivante:
1/Mon compagnon et ceux qui étaient avec lui doivent-ils procéder à un sacrifice d’expiation pour n’avoir pas passé la nuit à Mouzdalifa, même si c’est involontairement?
2/Avais-je à effectuer ce long et pénible détour nocturne qui ne m’aurait pas permis de passer une importante partie de la nuit selon ce qui est prescrit?

Votre avis nous intéresse