Description résumée

Ma femme travaillait comme vendeuse dans un magasin de vêtements féminins religieusement interdits. Allah soit loué. Car elle a abandonné ce travail. Elle doit naturellement percevoir des indemnités pour le travail déjà effectué. Ma femme et moi-même sommes entièrement et librement d’accord sur l’utilisation de cette somme pour couvrir les frais du pèlerinage de mes père et mère en dépit du fait que mon père, lui, a déjà fait le pèlerinage, contrairement à ma mère. Tous les deux sont d’un âge avancé. M’est-il permis d’agir comme déjà indiqué ou devrais-je plutôt me contenter de faire le pèlerinage en compagnie de ma femme, étant entendu que ma femme et moi-même désirions faire le pèlerinage l’année suivante, s’il plaît à Allah, et ne possédions aucune somme en épargne en dehors de l’argent sus-indiqué. ? Nous est-il permis d’utiliser cette somme pour le pèlerinage dans un cas comme dans l’autre. J’espère recevoir votre éclairage.

Votre avis nous intéresse