Description résumée

Si une personne découvre une déchirure dans le vêtement qu’il porte pendant ses prières et se rend compte qu’il a souvent porté le vêtement pendant la prière en dépit du fait que la déchirure laissait apparaître ses organes honteux, doit-il, dans ce cas, répéter les prières ainsi faites ? Si la réponse est affirmative et que l’intéressé ne connaît pas la durée de la situation ainsi décrite, comment pourrait-il s’assurer qu’il rattrape un nombre suffisant de prières ?

Votre avis nous intéresse