Description résumée

Comment juger le fait de féliciter les Chrétiens lors de leurs fêtes en disant: bonne année ou nous vous souhaitons une bonne et heureuse année (pour montrer qu’ils ne nous gênent pas dans notre pratique religieuse) et non pour les féliciter en raison de leur attachement à leur polythéisme, comme on l’a fait croire à certains cheikhs?

Votre avis nous intéresse