Le statut de l’achat de vêtements et d’autres (marchandises) lors des fêtes des mécréants dans le but de profiter des soldes annoncées à Noël

Description résumée

En Australie, de grandes réductions sur les prix des vêtements, des ustensiles des équipements électroniques, etc. (sont annoncées en fin d’année). M’est il permis d’acheter en cette période de l’année pour profiter de ces réductions?

Download
Envoyer un commentaire de cette page au superviseur

Détails

    Le statut de l'achat de vêtements et d'autres (marchandises) lors des fêtes des mécréants dans le but de profiter des soldes annoncées à Noël

    حكم شراء الملابس وغيرها في أعياد الكفار للانتفاع بتخفيضات الأسعار في موسم الكريسماس

    [ فرنسي - French - français ]

    Cheikh Muhammed Salih Al-Munajjid

    محمد صالح المنجد

    Traduction: IslamQa
    Coordination: Le site Islamhouse


    ترجمة: موقع الإسلام سؤال وجواب
    تنسيق: موقع islamhouse

    2012 - 1434

    Le statut de l'achat de vêtements et d'autres (marchandises) lors des fêtes des mécréants dans le but de profiter des soldes annoncées à Noël

    En Australie, de grandes réductions sur les prix des vêtements, des ustensiles des équipements électroniques, etc. (sont annoncées en fin d'année). M'est il permis d'acheter en cette période de l'année pour profiter de ces réductions?

    Louanges à Allah

    Il n' y a aucun inconvénient à acheter des vêtements et des ustensiles pendant les fêtes chrétiennes telle la Noël, pourvu que les achats ne portent pas sur des articles destinés à être utilisés dans la célébration des fêtes ou pour imiter les mécréants.

    Il a déjà été dit dans le cadre d'une réponse donnée à la question n° 69558 qu'il est permis au musulman d'ouvrir son magasin pendant les fêtes des mécréants, à deux conditions: la première est de ne pas leur vendre des articles qu'ils peuvent utiliser dans leurs actes de désobéissance, notamment dans la célébration de leurs fêtes. La seconde est de ne pas vendre aux musulmans ce qui pourrait les aider à s'assimiler aux mécréants dans ces fêtes.

    Le fait pour une personne d'acheter ce dont elle a besoin est moins grave que d'ouvrir un magasin et de vendre (sans restriction). En principe, il est permis d'acheter (les articles en question) et le fait que l'achat coïncide avec leurs fêtes ne nuit en rien.

    Allah le sait mieux.

    Votre avis nous intéresse