Description résumée

Comment juger l’acte de celui qui accomplit une prière et récite dans sa première rak’aa la sourate 114 et dans la seconde la sourate 93? En d’autres termes, il commence par une sourate courte pour passer ensuite à une sourate plus longue. Est-ce une erreur? Quel est le jugement religieux?

Votre avis nous intéresse