Les prières surérogatoires ne sont précédées ni par un appel à la prière (adhaan) ni par l’annonce de l’imminence du début de la prière (iqaama)

Votre avis nous intéresse