Description résumée

Question: Comment juger celui qui n’entre en jeûne que quand il aperçoit lui-même le croissant lunaire et ne veut pas se contenter de la vision du croissant par les autres et croit pouvoir tirer un ar-gument des propos: «Jeûnez quand vous le verrez et mettez fin à votre jeûne quand vous le reverrez» Peut-il valablement tirer un argument de ce hadith?

Votre avis nous intéresse