• Français

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Cette conférence montre comment le musulman doit s’appliquer pour comprendre la sunna prophétique. Les savants de l’islam ont émis des règles pour cela, notre frère Réda en expose quelques unes.

  • Français

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Voici un petit résumé qui t’expliquera rapidement comment faire tes ablutions, le mérite que tu as en faisant les ablutions et les actes qui annulent l’ablution. « Ô les croyants ! Quand vous vous levez pour la Salât, lavez vos visages et vos mains jusqu’aux coudes, passez les mains mouillées sur vos têtes et lavez-vous les pieds jusqu’aux chevilles [...] » [ Sourate 5 - verset 6 ] Ce verset fait de l’ablution une obligation sans laquelle la prière n’est pas valide. Sans les ablutions ta prière devient vaine et n’est pas agréée par Allah.

  • Français

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    S’il est une raison pour laquelle les musulmans ne s’attardent pas sur les miracles "perceptibles" du Prophète Muhammad, c’est bien parce que le miracle qu’il a revendiqué plus que les autres, c’est le Coran lui-même, les contemporains du prophète Mohammed ont pu assister à une série de miracles prouvant l’origine divine du message du prophète , parmi les miracles les plus connus : - La fente de la lune : ". L’Heure approche et la lune s’est fendue. Et s’ils voient un prodige, ils s’en détournent et disent : «Une magie persistante». " Coran Sourate 54 - Le jaillissement de l’eau entre les mains du prophète. - La multiplication de la nourriture, - La guérison des malades . Ces sermons montrent cela.

  • Français

    Conférenciers : Fouad Sirbal Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    La foi au destin demande d’être patient et endurant face au malheur qui nous touche. Certes Allah éprouve la personne pieuse pour en réalité l’élever en degré. Notre prophète justement disait si bien : « les personnes les plus éprouvées sont les prophètes puis ceux qui suivent en degré et ainsi de suite. »Il est sage pour la personne d’affronter les malheurs et les épreuves de la vie quotidienne avec patience et endurance. En agissant ainsi tu transformeras la privation d’un bien par sa possession et l’adversité par la félicité. La patience est une qualité nécessaire pour atteindre la paix intérieure et l’apaisement du cœur dans cette vie et pour obtenir la belle récompense dans l’autre monde. Soyez donc endurants et patients, car Allah est avec ceux qui patientent et endurent.

  • Français

    Conférenciers : Youssef Abou Anas Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Nous prions chaque jour au moins cinq prières obligatoires, ceci montre combien cette prière est importante dans la vie du musulman. Cet audio nous rappelle cela. A propager : surtout faites en sorte que ceux qui négligent la prière écoutent ces rappels...

  • Français

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Ce sermon montre les mérites de l’invitation à l’islam est ses valeurs et encourage les gens à faire preuve de générosité concernant l’islam en appelant les gens à le connaitre.

  • Français

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Ce sermon relate quelques récits des jeunes compagnons dans l’histoire des débuts de l’islam, car les tous premiers musulmans étaient des jeunes en général. Ces jeunes étaient au service du Prophète et de l’islam. Ils ne craignaient aucune opprobe, ils firent preuve de génie et de créativité. Leur dévotion et leur sacrifice légendaires ont démontré leur noblesse d’âme.

  • Français

    Conférenciers : Saad Ibn Nasser Ach-Chathry Conférenciers : Sidati Abou Abderrahman Conférenciers : Youssef Abou Anas Conférenciers : Saleh Ibn Mouhammed Al-Louhaydane Conférenciers : Abbas Al-Faransi (Thomas) Conférenciers : Soufiane Abou Ayoub Conférenciers : Kamel Abou Abderrahman Conférenciers : Sadek Abou Yahia Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Voici les conférences du séminaire des Mureaux qui a eu lieu à la mosquée Tarik Ibn Ziyad entre le 23 et 25 avril 2011. Ce Séminaire a pour but de montrer aux musulmans comme aux non musulmans les belles valeurs de l’Islam dans sa croyance et ses principes. A ne pas rater !

  • Français

    Conférenciers : Samir Abou Mohammed Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Cette conférence montre l’importance de la bonté envers les parents en Islam. Combien de jeunes et de moins jeunes se comportent très mal avec leurs parents alors que s’ils connaissaient leur valeur ils agiraient autrement sans le moindre doute...

  • Français

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    L’Espoir et la Crainte sont les deux ailes qui permettent aux rapprochés de Dieu de prendre leur essor jusqu’aux stations sublimes. Elles sont pareilles à deux montures qui permettent de franchir les voies menant à l’au-delà et de passer tout obstacle difficile et épineux. Car seules les brides de l’espérance conduisent vers la proximité du Tout-Miséricordieux et les félicités du Paradis, bien qu’il s’agisse d’une voie longue et ardue, semée d’embûches pour le cœur et d’écueils pour les sens et les organes. De même, rien de tel pour parer au Feu de la Géhenne, lieu des plus atroces souffrances, bien qu’il soit pavé de désirs et de plaisirs, que les fouets de l’intimidation et les assauts de la réprimande.

  • Français

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Malheureusement, si nous observons autour de nous, nous remarquons qu’il existe des lacunes relationnelles chez bon nombre d’entre nous (le non-respect de l’enfant, la dissimulation des sentiments, le manque de communication, le non-respect à l’égard des parents et des éducateurs en général), faute à l’ignorance, sans doute. C’est pourquoi, en qualité de parents, de frères et de soeurs aînés mais aussi d’éducateurs, instruisons-nous, imprégnons-nous correctement de notre Din ( religion ) et transmettons notre savoir à nos enfants, nos petits frères et soeurs, nos élèves. Faisons en sorte qu’il y ait communication, respect, ouverture entre nous, qu’il y ait une vraie transmission des savoirs, et qu’il y ait aussi du respect, et de la gratitude envers nos aînés, qui sont nos parents, nos éducateurs, ce sera là un signe d’un établissement de bonnes relations éducationnelles dans notre Oumma.

  • Français

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Il convient pour la personne qui recherche l’au-delà, qu’elle agisse de manière à ce que son jour présent soit meilleur que le jour qui précède. Elle cherche alors continuellement à augmenter dans les actes de bien, tout en patientant face aux difficultés et aux épreuves qu’elle rencontre. Tout cela nécessite de délaisser la paresse. Méfiez-vous du long espoir. Rappelez-vous qu’il est possible que vous entamiez cette journée et que vous ne la finissiez pas, que la mort vous surprenne alors que vous ne vous y attendiez pas. Soyez sérieux dans le travail de l’au-delà. Fournissez tout votre effort en tout ce que requiert l’intérêt de la diffusion de la science de la religion. Gardez-vous de la paresse, car elle fait partie des choses dont le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a demandé à être préservé.

  • Français

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Un jour que le Prophète était au marché, Allah lui a révélé que l’un des commerçants dupait les gens, alors il est passé à côté d’un tas de graines de céréales lui appartenant, il a plongé sa main dedans et a senti que des graines mouillées se trouvaient au milieu du tas. Il saws a alors demandé au marchand pourquoi il faisait cela. Le Prophète l’a interrogé bien qu’il savait, avant d’y mettre la main, pourquoi il l’avait fait. Il saws voulait l’exposer à tous les gens du marché. Il saws voulait en faire un exemple pour les autres marchands. Le propriétaire expliqua que les graines avaient été mouillées accidentellement pendant la nuit à cause d’une averse. Le Prophète l’a réprimandé en lui disant qu’il devait permettre aux clients de savoir exactement ce qu’ils achetaient et qu’il ne devait pas essayer de les tromper. Si les denrées étaient abimées, il devait prévenir ses clients, sinon il trichait. Le Prophète sur lui la paix s’est ensuite tourné vers les autres marchands et leur a dit que le tricheur ne suit pas l’islam.

  • Français

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Tout défunt musulman détient différents droits sur ses frères celui de le laver, de l’envelopper dans un linceul, de suivre son convoi, de prier sur lui, et de l’enterrer. Ce sermon de notre frère bien-aimé Réda a pour but d’expliquer les différentes règles de la prière funéraire qu’il est bon de connaitre...

  • Français

    Conférenciers : Soufiane Abou Ayoub Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Notre Prophète a dit : «Récitez (lisez) le Coran car au Jour du Jugement, il viendra comme intercesseur pour ceux qui le récitaient, le lisaient» (Mouslim). Lorsque viendra le Jour Dernier, Allah, Le Très Haut, récompensera grandement ceux qui lisent le Coran. Voici un sermon sur ce sujet.

  • Français

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Le tabac n’était pas connu à l’époque du Prophète (Prière et Salut pour lui), cependant, l’Islam est venu avec des enseignements généraux qui interdisent tout ce qui peut nuire au corps, contrarier les voisins ou les proches, dissiper les biens. Ce sermon montre la nocivité du tabac et comment y remédier.

  • Français

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Il est unanimement connu parmi les savants qu’il n’est pas permis à un musulman de se suicider pour se délivrer d’une calamité financière, maladie douloureuse en phase terminale ou toute autre chose qui lui arrive. Le suicide pour se délivrer de ces types de difficulté est sans aucun doute interdit. Il y a des hadiths rapportés dans Sahih Al-Boukhari et Mouslim qui expriment qu’une personne prenant sa propre vie en consommant du poison ou par tout autre moyen (qui aboutit à sa mort) sera puni par ce même mode de mort jusqu’au Jour de la Résurrection. En réalité, celui qui se suicide vit souvent dans une situation désespérée. Vous le trouvez incapable d’affronter ce qu’il vit, il est certes comme une personne demandant le secours contre une chaleur torride du feu. Cependant, il passe d’une situation dure à ce qui est pire. Alors que s’il avait patienté, Allah l’aurait aidé à surmonter ses difficultés.

  • Français

    Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    Allah dit : (Ne prenez pas pour épouses les polythéistes à moins qu’elles ne deviennent croyantes. Une esclave croyante est préférable à une polythéiste, quand bien même vous émerveillerait-elle. Ne prenez pas pour époux des polythéistes à moins qu’ils ne deviennent croyants. Un esclave croyant est préférable à un polythéiste, quand bien même vous émerveillerait-il. Ils vous appellent au Feu alors qu’Allah, par Sa permission, vous invite au Paradis et au Pardon. A cette fin, Il expose clairement Ses versets aux gens afin qu’ils se les remémorent.) Le verset se conclut par un appel à la réflexion afin que le croyant et la croyante ne se laissent pas tenter par les jouissances et les illusions éphémères de ce monde et privilégient le choix et la voie de l’adoration pleine et entière du Seigneur des mondes. Ce sermon est une suite de conseils pour endiguer un problème aujourd’hui répandu en France.

  • Français

    Conférenciers : Soufiane Abou Ayoub Conférenciers : Sadek Abou Yahia Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    La bonne compagnie, le choix des bons compagnons est extrêmement important pour de nombreuses raisons et aspects. 1. L’être humain ne peut vivre seul ; chaque individu doit vivre et agir réciproquement avec d’autres. 2. Ces gens avec qui vous êtes assis et dont vous faites vos amis vont inévitablement tomber dans une de deux catégories. Soit ils seront de bons individus - qui vous orientent et vous encouragent vers ce qui est bon et vous aident à accomplir ce qu’Allah a ordonné, soit ils seront mauvais - vous encourageant à faire ce qui est agréable à Satan, qui vous induit en erreur et vous mène au Feu de l’enfer. 3. Quand le prophète (Prières et bénédictions d’Allah sur lui) a été envoyé avec la Daawa pour établir la religion de l’islam, il ne l’a pas fait tout seul. Plutôt, Allah a choisi pour lui les compagnons qui l’ont accompagné et qui ont porté le message jusqu’à ce qu’il soit complet. Voici un sermon à ce sujet, faites attention à vos fréquentations !

  • Français

    Conférenciers : Lakhdar Abou Abdillah Conférenciers : Soufiane Abou Ayoub Conférenciers : Réda Abou Taymiya

    S’il y a un organe chez l’homme qui présente une énorme disproportion entre sa force et la portée de ses actions c’est la langue. La tradition musulmane donne aux mots, éléments régulateurs des rapports humains et d’expression, une dimension normative qui requière à la langue un statut particulier parmi les organes. En ce sens, la langue en tant qu’organe de la parole, est soumise à un certain nombre de règles d’ordre éthique qui ressortent aussi, et en général du domaine des obligations. Ainsi si le fidèle musulman est tenu sur le plan rituel de satisfaire à un certain nombre de prescriptions comme l’observance de la prière, du jeûne, de l’aumône légale etc. Il doit également sur le plan moral respecter un certain nombre de principes comme le fait de dire la vérité, d’être sincère, d’avoir une bonne intention, de ne pas mentir, de ne pas calomnier, de ne pas faire de faux sermons etc. Plusieurs paroles du Prophète - sur Lui la Paix -illustrent cet intérêt que la tradition accorde au bon usage de la langue et des mots... Dans ces belles conférences à la lumière du Coran et de la sunna, les prêcheurs analysent les conséquences des mots et leur donnent des remèdes.

Page : 2 - De : 1
Votre avis nous intéresse