Description résumée

Je me suis rendu compte que quand certaines personnes arrivent au lieu de prière, elles accomplissent deux rak’a et que d’autres se livrent au takbir en répétant: «Allahou akbar, Allahou akbar, laa ilaaha illa Allah, Allahou akbar wa lillahi al-hamd».
J’espère recevoir l’éclairage de la loi religieuse sur ces affaires. Existe-t-il une différence entre la prière effectuée à la mosquée et celle faite sur une place réservée à la prière de la fête? (Aïd).

Votre avis nous intéresse