Thèmes

  • PDF

    Nous sommes un groupe de musulmans marocains résidant en Allemagne… Nous avons loué un local pour y célébrer toutes les prières. L’affluence des prieurs a été telle que le gouvernement allemand nous a interdit d’y célébrer des prières puisque le local est devenu trop exigu et inapproprié.. Nous voulons acheter un local situé en dehors de la ville et le gouvernement a approuvé notre projet… Le local coûte trois millions de marks alors que nous n’en possédons qu’un million et demi… Nous est-il permis de souscrire un prêt à intérêt auprès d’une banque pour couvrir la somme restante et acheter ledit local ? Peut-on considérer ce recours comme une nécessité ? Est-il permis de prier alors dans un local acheté grâce à l’usure en attendant que l’on puisse trouver d’autres locaux ? Expliquez-nous cela. Puisse Allah vous récompenser.

  • PDF

    Mon frère nourrissait un ardent désir d’aller faire le pèlerinage à La Mecque et ne disposait pas de moyens matériels nécessaires. J’ai décidé de l’aider. J’avais de l’argent en banque. Mais j’ai préféré le garder puisque je pouvais en avoir besoin pour des choses plus importantes. J’ai souscrit un prêt à la banque pour aider mon frère. Ma question est: comment juger l’acte de bienfaisance que j’ai voulu faire? Serai-je récompensé pour mon acte? Est-ce que l’illicéité de souscrire un tel emprunt prive mon acte de tout bénéfice ? Que dire du pèlerinage effectué par mon frère ? Est-il valide, étant donné qu’il n’est pas responsable de la provenance de l’argent.

  • PDF

    Au cours de ces derniers temps, des agences de tourisme font la publicité pour des voyages organisés pour les pèlerinages majeurs et mineurs. Le bénéficiaire de ces voyages a la possibilité d’en payer les frais par tranches. Une telle organisation est faite pour faciliter le voyage à ceux qui désirent l’effectuer et pour attirer le plus grand nombre de voyageurs à une époque marquée par le marasme économique dans de nombreux pays et par le déficit de liquidité chez leurs citoyens… Certaines agences ont annoncé leur disponibilité à accepter le paiement par carte de crédit. Que prévoit la loi pour celui qui effectue les pèlerinages majeur et mineur par ce moyen ? Le pèlerinage ainsi effectué est-il valide ? L’on sait que certains jurisconsultes ont émis un avis autorisant le financement du pèlerinage par des crédits remboursables par tranches dans le but de faciliter un voyage marqué par la hausse aigue de ses charges ?

  • MP3

    Conférenciers : Soufiane Abou Ayoub

    Le prophète sur lui la paix nous demande de dire le matin et le soir le doua suivant « O Allah je demande ta protection contre les soucis et la tristesse, contre la faiblesse et l’impuissance, contre la lacheté et l’avarise et contre le poids de la dette et la domination des hommes ». ceci montre le danger de la dette et qu’il est important de rendre son dû à tout ayant droit. Voici un sermon qui nous explique ce danger et comment s’en préserver.

  • MP3

    Conférenciers : Youssef Abou Anas

    Beaucoup de hadiths évoquent de façon très explicite la gravité que représente la négligence dans l’acquittement des dettes... Les risques liés à cela sont très importants et les conséquences qui en découlent peuvent se révéler très graves... Qu’Allah nous en préserve ! Notre frère Abou Anas nous explique l’attitude que doit avoir le musulman face à cela qu’il soit créancier ou endetté…

  • MP3

    Conférenciers : Fadhl Ilahi Dhahir

Page : 1 - De : 1
Votre avis nous intéresse